1528DEDI
topblog Ivoire blogs

24 août 2017

Afrobasket femmes: Cameroun-Sénégal et Côte d’Ivoire-Nigeria en quarts

 

media
La Sénégalaise Aya Traoré lors de l'Afrobasket 2017 au Mali.Courtesy of FIBA Africa

Côte d’Ivoire-Nigeria, Mozambique-Angola, Egypte-Mali et Cameroun-Sénégal seront les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 25 août à Bamako. Les Camerounaises et les Ivoiriennes ont décroché in extremis leurs qualifications.

Les équipes du Cameroun et de la Côte d’Ivoire ont décroché les deux dernières places en quarts de finale du Championnat d’Afrique des nations féminin de basket-ball (Afrobasket 2017), le 23 août à Bamako. Les Camerounaises ont en effet respectivement fini à la 3e et à la 4e place au classement du groupe B.

« Les Lionnes Indomptables » et les « Eléphantes » se sont pourtant inclinées lors de leur dernier match du premier tour. Les Camerounaises ont ainsi été balayées par les Maliennes 35-69 tandis que les Tunisiennes ont battu les Ivoiriennes 69-64. Ces dernières se sont toutefois qualifiées grâce à un meilleur différentiel de paniers marqués/paniers encaissés que la Tunisie, sur l’ensemble du premier tour de l’Afrobasket 2017.

Camroun-Sénégal, le remake de la finale 2015

La Côte d’Ivoire va maintenant devoir affronter le Nigeria, qui dispose de la meilleure attaque de l’Afrobasket 2017 (434 points) à l’issue de cette phase de groupes.

Les Nigérianes et leurs adversaires ouvriront le bal des quarts de finale, ce 25 août à partir de 14h TU. Les Mozambicaines défieront les Angolaises à partir de 16h15 TU.

L’ambiance devrait ensuite monter d’un cran au Palais des Sports Salamatou Maïga avec la rencontre Egypte-Mali, à partir de 18h30 TU. Les Maliennes se sont imposées lors de leurs cinq premiers matches grâce à une défense implacable.

Reste Cameroun-Sénégal à partir de 20h45 TU. Ce sera le remake de la finale de l’Afrobasket 2015. Les Sénégalaises s’étaient imposées 81-66, il y a deux ans. Elles seront largement favorites, ce vendredi.

rfi

23 août 2017

CAN 2019: confusion suite au report d’un audit au Cameroun

 

media
Le président de la CAF, le Malgache Ahmad.Ahmed OUOBA / AFP

Le cabinet d’audit britannique PricewaterhouseCoopers (PwC) assure qu’aucun de ses dirigeants n’a critiqué publiquement la Confédération africaine de football (CAF) concernant une visite d’inspection avortée au Cameroun. PwC avait été mandaté par la CAF afin d'évaluer les installations camerounaises pour la CAN 2019, avant de se « désister ».

Une guerre d’intox a-t-elle commencé au Cameroun, pays censé accueillir la Coupe d’Afrique des nations 2019 de football ? Le 20 août, la presse camerounaise a rapporté des critiques envers la Confédération africaine de football (CAF) censées avoir été formulées par Edouard Messou, dirigeant d’un cabinet d’audit britannique.

PricewaterhouseCoopers (PwC) avait en effet été mandaté pour évaluer les installations camerounaises pour la CAN 2019 fin août, avant que la CAF n’annonce le « désistement » de PwC, le 18 août.

« A Casablanca, le 17 août 2017, lors d’une séance de travail avec le président de la CAF, le débat autour du cahier des charges de PwC en terre camerounaise a échappé à la sphère de la neutralité pour devenir, aux yeux de cette structure, un enjeu de mise à l’écart du Cameroun », aurait notamment déclaré Edouard Messou à « une radio française », rapporte les médias camerounais.

PricewaterhouseCoopers dément

Problème, PricewaterhouseCoopers assure que l’Ivoirien, actuellement en vacances, n’a jamais tenu ces propos. Qui dit la vérité ? L’entreprise britannique ne souhaite pas faire plus de commentaires sur cette affaire.

Le « désistement » de PwC n’a pas davantage été expliqué par la CAF, laissant place aux spéculations. Le 18 août, le président de la Fédération camerounaise de football, Sidiki Tombi a Roko a ainsi adressé une lettre à la CAF indiquant que « toutes les dispositions nécessaires pour assurer [la] sécurité [des membres de la visite d’inspection] pendant leur séjour » avaient été prises.

Issa Hayatou, conseiller du Cocan

L’organisation de la CAN 2019 est devenue un sujet explosif au Cameroun, ces dernières semaines. En juillet, la CAF a acté le passage d’une Coupe d’Afrique des nations de 16 à 24 équipes dès la prochaine édition de la compétition.

Le président de la Confédération africaine de football, le Malgache Ahmad, a indiqué deux semaines plus tard que « même à quatre équipes, le Cameroun [n’était] pas prêt (à organiser la CAN). Il va devoir travailler pour nous convaincre de sa capacité à accueillir l'événement. » Des propos interprétés par la presse locale comme une volonté d’écarter le Cameroun au profit d’un autre pays, comme le Maroc.

La semaine passée, l’ex-président de la CAF Issa Hayatou a été nommé conseiller du Comité d’organisation de la CAN 2019. Le Camerounais avait lui aussi modérément apprécié les propos de celui qui l’a battu en mars à Addis-Abeba.

rfi

30 juin 2017

Les principaux transferts des joueurs africains qui évoluent en Europe

 

media
Younès Belhanda avec le maillot de Nice lors de la saison 2016-2017.NICOLAS TUCAT / AFP

Le marché des transferts européen a ouvert ses portes depuis le 1er juin 2017 et sera clos le 31 août. Retrouvez quotidiennement avec RFI les signatures officielles concernant les principaux internationaux et espoirs africains qui évoluent en Europe.

Algérie

Adam Ounas, milieu offensif de 20 ans, quitte les Girondins de Bordeaux et s'engage avec Naples (Italie).

Burkina Faso

Alain Traoré quitte Kayserispor en Turquie. Le frère ainé de Bertrand rejoint Al-Markhiyah, au Qatar. Le milieu offensif de 28 ans s’est engagé pour deux saisons.

Bertrand Traoré, attaquant de 21 ans, s'est engagé pour cinq saisons avec l'Olympique Lyonnais en provenance de Chelsea. Le montant du transfert est de 10 millions d'euros.

Très en vue à la CAN 2017 au Gabon, Yacouba Coulibaly va tenter sa chance en Europe. Le latéral gauche international burkinabè quitte le RC Bobo-Dioulasso pour Le Havre en Ligue 2 française. Il a paraphé un contrat de deux années.

Le FC Metz cède une nouvelle fois Moustapha Kaboré. Déjà prêté à Sedan la saison dernière, l’attaquant international burkinabè prend la direction du RCF Seraing, en troisième division belge.

Cameroun

Aurélien Chedjou, défenseur de 31 ans, est transféré de Galatasaray à l’Istanbul Basaksehir (Turquie).

Felix Eboa Eboa, défenseur central de 20 ans, passe du Paris SG à Guingamp (France)

Centrafrique

Cédric Yambéré, défenseur central de 26 ans, quitte Bordeaux pour Dijon avec un bail de deux ans.

Côte d’Ivoire

Franck Kessié, milieu de terrain de 20 ans, prêté deux ans par l'Atalanta Bergame (Italie) avec obligation d'achat à l’AC Milan (Italie).

Wilfried Zaha, attaquant de 24 ans, prolonge à Crystal Palace (Angleterre).

Nicolas Pepé, attaquant, 22 ans, qui Angers pour Lille (France).

Yaya Touré, milieu de terrain de 34 ans, prolonge à Manchester City (Angleterre)

Abraham Guié Guié, attaquant de 30 ans, signe à l'US Orléans (Ligue 2) en provenance de l'Apollon Limassol (Chypre).

André-Frank Zambo Anguissa rempile avec l’Olympique de Marseille. Le milieu de terrain défensif de 21 ans a prolongé jusqu’en 2021.

Egypte

Essam El Hadary, 44 ans, est devenu le premier gardien de but étranger à signer avec un club saoudien : Al Taawoun FC. Il jouait auparavant pour le club égyptien Wadi Degla.

Mohamed Salah, attaquant de 25 ans, quitte l’AS Rome (Italie) pour Liverpool (Angleterre).

Gabon

En fin de contrat, Bruno Ecuele Manga continue avec Cardiff City, en Championship pour deux années supplémentaires.

Lévy Madinda, milieu de terrain de 25 ans, laissé libre par le Celta Vigo (Espagne) signe à l’Asteras Tripolis.

Merlin Tandjigora, milieu de terrain de 27 ans, quitte le Meizhou Hakka (D2 chinoise) et signe pour deux ans en faveur de Belenenses au Portugal, pensionnaire de Liga NOS.

Ghana

Prêté à l’Etoile Rouge Belgrade cette saison, l’attaquant Richmond Boakye s’est engagé définitivement avec le club serbe.

Mali

Abdoulaye Keita, le milieu de terrain de Bastia, a prolongé son contrat qui arrivait à expiration. A 23 ans, il a paraphé un nouveau bail jusqu’en juin 2019.

Ousseynou Cissé, milieu défensif de 26 ans, rejoint le MK Dons en D3 anglaise. Il a rompu son contrat avec Tours en Ligue 2.

Maroc

Le Marocain Yunis Abdelhamid quitte Dijon. Le défenseur central a signé pour 3 ans à Reims en Ligue 2.

Le milieu de terrain offensif Younes Belhanda (27 ans, Dynamo Kiev) prend la direction Galatasaray en Turquie. La formation stambouliote débourse huit millions d'euros pour s'offrir les services du Lion de l'Atlas.

Mehdi Benatia, défenseur central de 30 ans, reste définitivement à la Juventus Turin (Italie) jusqu’en 2020 après avoir été prêté par le Bayern Munich (Allemagne).

RD Congo

Anthony Walongwa, défenseur central de 23 ans, prolonge son contrat avec le FC Nantes (France) jusqu'en 2019.

Après cinq années passées en Turquie, le défenseur central international congolais Larrys Mabiala, 29 ans, part aux Etats-Unis. Il rejoint les Portland Timbers.

Sénégal

Famara Diedhiou, attaquant de 24 ans, quitte Angers, un an après son transfert en provenance de Clermont (L2). Il rejoint Bristol City pour 4 années, en deuxième division anglaise. Le montant du transfert s'élève à six millions d'euros, précise Bristol, qui réalise ainsi le plus gros transfert de son histoire.

Babacar Gueye, attaquant de 22 ans, en contrat avec Hanovre jusqu’en juin 2019 fait l’objet d’un nouveau prêt en Belgique. Il portera les couleurs de Saint-Trond.

Adama Mbengue, tout jeune international, va découvrir l’Europe. A 23 ans, le latéral gauche rejoint Caen. En provenance de Diambars, il s’est engagé pour quatre saisons.

rfi