1528DEDI
topblog Ivoire blogs

10 octobre 2017

Mondial-2018: la question catalane n'aura pas d'impact, selon le sélectionneur de la "Roja"

 

media
Le sélectionneur de la "Roja", l'équipe espagnole, Julen Lopetegui, à Jérusalem AFP
 

La question catalane ne perturbera pas la préparation de la sélection espagnole pour le Mondial 2018 en Russie, a assuré lundi soir le sélectionneur de la "Roja", à la veille d'une possible déclaration d'indépendance de la province espagnole.

"Nous sommes des sportifs et la politique est très loin. Nous voulons nous concentrer sur nous mêmes", a assuré Julen Lopetegui, à Jérusalem, après la victoire de ses joueurs 1-0 contre Israël pour leur dernier match de qualification pour le Mondial russe, une compétition pour laquelle ils avaient déjà décroché leur billet.

Dimanche, à la veille de cette rencontre, le sélectionneur de l'équipe d'Espagne avait déjà minimisé l'impact potentiel de la crise politique en Catalogne sur son équipe, qui compte traditionnellement de nombreux joueurs catalans.

"Chacun met ses qualités au service de l'équipe et nous voulons créer un groupe homogène à partir d'individualités différentes", avait-il déclaré, précisant que "la priorité (était) de renforcer le sentiment de collectivité de l'équipe".

Plusieurs Catalans évoluent actuellement au sein de l'équipe d'Espagne, dont le défenseur central Gerard Piqué, absent pour cause de suspension lundi soir, qui avait pris fait et cause pour le référendum d'indépendance interdit du 1er octobre.

Autre Catalan au sein de la "Roja", le milieu de terrain du FC Barcelone, Sergio Busquets, a porté pour la 100e fois le maillot espagnol lundi soir.

Andrés Iniesta, capitaine du Barça qui vient de le prolonger "à vie", est aussi cadre de la "Roja".

AFP

Mondial-2018: une "finale" pour le Portugal, derniers frissons pour la France

 

media
Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps parle avec Raphaël Varane le 7 octobre 2017 à SofiaAFP/Archives
 

Les finalistes du dernier championnat d'Europe, le Portugal et la France, terminent mardi leur campagne de qualifications pour la Coupe du monde 2018. Tous deux seront directement qualifiés pour la Russie s'ils s'imposent à domicile, respectivement contre la Suisse et le Belarus.

. Gr.A: pas de blague à domicile pour la France

La France a joué à se faire peur pendant toute la campagne de qualifications, entamée par un nul sans idée au... Belarus (0-0) et ponctuée de contre-performances contre la Suède (défaite 2-1) et le Luxembourg (0-0). Malgré tout, elle aborde ce dernier match en tête de son très accessible groupe A, à la faveur de son succès (1-0) samedi en Bulgarie.

Elle sera donc qualifiée en cas de victoire mardi au Stade de France de Saint-Denis. Mais attention: un nul ou une défaite donnerait l'occasion à la Suède, en déplacement aux Pays-Bas, de doubler sur le fil les hommes de Didier Deschamps. Ceux-ci ne seront pas éliminés du Mondial pour autant puisqu'ils se qualifieraient alors pour les barrages en novembre prochain. Mais un tel scénario risquerait de plonger l'équipe de France dans le doute.

Elle y est quand même moins que les Pays-Bas, au bord de l'élimination avant la réception de la Suède: il leur faudra un miracle pour arracher une place de barragiste, en l'occurrence battre les Suédois en comblant une différence de buts abyssale (+19 contre +7 seulement pour les Bataves), par exemple avec un score de 7-0.

Matches disputés mardi pour la 10e et dernière journée de qualifications dans le groupe A (heures françaises):

(20h45): Pays-Bas - Suède

(20h45): France - Belarus

(20h45): Luxembourg - Bulgarie

. Gr.B: le Portugal en 'finale' contre la Suisse

Une victoire et c'est tout: pour se qualifier directement pour la Coupe du monde, les champions d'Europe portugais doivent s'imposer mardi face à la Suisse, leader de leur groupe.

Attention toutefois, les Suisses restent sur la bagatelle de 9 succès (en 9 matches!) lors de cette campagne de qualifications. Et un nul leur suffirait pour assurer leur présence à la Coupe du monde.

L'équipe qui sortira perdante de cette "finale" du groupe B sera toutefois assurée de disputer les barrages en novembre prochain, une étape que connait bien la star Cristiano Ronaldo puisque sa Selecçao a surmonté cet obstacle sur la route du Mondial-2010, de l'Euro-2012 et du Mondial-2014. Mais ce petit jeu est toujours périlleux.

Obsédé des records, Ronaldo aura par ailleurs un motif de motivation supplémentaire: le Polonais Robert Lewandowski est redevenu dimanche seul recordman du nombre de buts inscrits lors d'une campagne de qualifications pour un grand tournoi (Coupe du monde et Euro) en zone Europe, avec 16 réalisations. Le Portugais, qui en totalise 15, aura sûrement le Polonais dans un coin de sa tête mardi.

Matches disputés mardi pour la 10e et dernière journée de qualifications dans le groupe B (heures françaises):

(20h45): Lettonie - Andorre

(20h45): Hongrie - Iles Féroé

(20h45): Portugal - Suisse

. Gr.H: derrière la Belgique, objectif barrages

La Belgique était la première nation européenne qualifiée pour la Coupe du monde, sans compter le pays-hôte russe. Elle peut terminer sa campagne de qualification invaincue si elle ne perd pas contre Chypre, désormais hors course pour la place de deuxième de groupe, éventuellement qualificative pour les barrages.

Cette dernière va se jouer dans un duel à distance entre la Grèce, qui reçoit le dernier Gibraltar, et la Bosnie, qui se déplace en Estonie. A priori, les Grecs sont favoris puisque Gibraltar n'a pas pris un point lors de ces qualifications. Mais un nul couplé à une victoire bosnienne serait fatal pour les joueurs de Michael Skibbe.

Avec 13 points engrangés lors de ces qualifications (sans compter les résultats contre le dernier, Gibraltar, comme l'exigent les règlements UEFA pour déterminer les huit meilleurs deuxièmes), la Grèce se qualifiera en barrages si elle reste deuxième. Si la Bosnie finissait deuxième du groupe, elle terminerait pour sa part avec 11 points, ce qui risque de ne pas être suffisant pour atteindre les barrages.

Matches disputés mardi pour la 10e et dernière journée de qualifications dans le groupe H (heures françaises):

(20h45): Estonie - Bosnie

(20h45): Grèce - Gibraltar

(20h45): Belgique - Chypre

NDLR: Les 9 vainqueurs des groupes sont qualifiés pour la phase finale en Russie.

Les 8 meilleurs 2e joueront des barrages aller-retour, les 4 vainqueurs rejoignant la phase finale.

09 octobre 2017

Mondial 2022: Xavi, futur sélectionneur du Qatar ?

 

 Résultat de recherche d'images pour "images xavi hernandez"

Le milieu espagnol Xavi, ex-star de Barcelone désormais à Al Sadd, n'exclut pas de devenir le sélectionneur du Qatar lors du Mondial 2022. « Pourquoi pas », a ainsi commencé par répondre Xavi interrogé sur son éventuelle envie de prendre en main les destinées de l'équipe nationale du Qatar. « On verra, a-t-il ensuite développé. Il me faut de l'expérience, un staff, tout ça. Mais au moins j'ai l'avantage de connaître les joueurs qataris, l'environnement ». Agé de 37 ans, Xavi évolue au Qatar depuis 2015 et son départ du Barça, le seul club européen dans lequel il a évolué. Il a prolongé d'un an un contrat initial de deux ans et il est désormais engagé jusqu'en 2018. En sélection espagnole, il a notamment remporté la Coupe du monde (2010), ainsi que l'Euro (2008, 2012).