1528DEDI
topblog Ivoire blogs

17 avril 2015

JO 2024: En Suisse, Hollande plaide pour la candidature de Paris

media

François Hollande, le président français, avec Thomas Bach, président du CIO, à Lausanne le 16 avril.AFP PHOTO / ALAIN JOCARD

Le président français a terminé jeudi 16 avril sa visite de deux jours en Suisse par un plaidoyer en faveur de la candidature de Paris pour les Jeux olympiques d’été de 2024. Il a promis que si la France est sélectionnée, elle donnera une « couleur écologique et verte » à l’événement.

Jeudi, François Hollande était en campagne. Pas pour 2017, mais pour 2024. La candidature de Paris pour les JO 2024 n’est pas encore officielle, mais on s’approche à grands pas de l’officialisation formelle.

« J’ai dit que la France serait prête à se mobiliser autour d’une candidature, celle qui pourrait être déposée par le mouvement sportif pour Paris, et que c’était pour nous un enjeu. Un enjeu de participation, je reste dans l’esprit de Pierre de Coubertin. Un enjeu aussi de mobilisation, ce serait une formidable opportunité pour la France tout entière », a-t-il plaidé alors qu’il rencontrait Thomas Bach, président du Comité international olympique. Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français, et Tony Estanguet, triple champion olympique en canoë et membre du CIO accompagnaient François Hollande.

L'échec de Paris 2012 dans toutes les têtes

Il y a eu presque une heure d’entretien entre François Hollande et le patron du Comité international olympique. Et à la sortie, Thomas Bach a parlé d’une candidature exemplaire : « La France et Paris peuvent offrir beaucoup si cette candidature continue dans cet esprit. Vous avez tous les atouts et vous pouvez entrer cette candidature avec pleine confiance. Et maintenant, bonne chance à la France ! »

 

A entendre le patron du CIO, la France semble donc bien partie. « Oui, il faut bien partir, lâche François Hollande, mais il faut surtout bien arriver ». L’échec de Paris 2012 est encore dans toutes les têtes. Paris devrait faire officiellement acte de candidature en juin, la désignation de la ville hôte des Jeux d'été de 2024 étant prévue à Lima en 2017. Outre la capitale française, Boston, Hambourg et Rome sont d'ores et déjà officiellement en lice.

rfi

15 avril 2015

Prix Marc-Vivien Foé 2015 : Max Gradel en pôle position...

 

RFI et France 24 s’apprêtent à élire le meilleur joueur africain de la saison en Ligue 1. Comme les années précédentes, avec l’élection de Gervinho (2010 et 2011), Younès Belhanda (2012), Pierre-Emerick Aubameyang (2013) et Vincent Enyeama (2014), le service des Sports de RFI a choisi les dix joueurs africains qui ont le plus brillé dans la saison de Ligue 1. Un jury composé de 93 journalistes est appelé à élire le joueur de l’année dans cette liste. Le trophée sera remis le 18 mai prochain.

Aymen Abdennour (Tunisie/Monaco)
André Ayew (Ghana/Marseille)
Jordan Ayew (Ghana/Lorient)
Nabil Dirar (Maroc/Monaco)
Vincent Enyeama (Nigeria/Lille)
Max-Alain Gradel (Côte d'Ivoire/Saint-Etienne)
Idrissa Gueye (Sénégal/Lille)
Aissa Mandi (Algérie/Reims)
Benjamin Moukandjo (Cameroun/Reims)
Clinton Njie (Cameroun/Lyon)

Eto'o et Drogba font de la résistance

 

mediaReuters/Dylan Martinez&Tony Gentile - Montage/RFI

L’attaquant ivoirien de 37 ans, Didier Drogba, a annoncé ce 13 avril 2015 qu’il voulait jouer encore au moins une saison, à Chelsea ou ailleurs. La veille, l’attaquant camerounais de 34 ans, Samuel Eto’o, avait été qualifié de « martien » par le président de la Sampdoria de Gênes, après une prestation convaincante. Les deux légendes du football africain semblent encore loin de la retraite.

Le Camerounais Samuel Eto’o, 34 ans, et l’Ivoirien Didier Drogba, 37 ans, ont peut-être renoncé à jouer avec leurs équipes nationales respectives. En revanche, les deux légendaires attaquants africains ne semblent pas décidés à raccrocher définitivement les crampons.

Didier le grand frère

Drogba, qui sera en fin de contrat cet été avec Chelsea, a fait savoir ce 13 avril qu’il voulait encore jouer. « Ce ne sera pas ma dernière saison », a lâché l’ex-vedette des Eléphants après une victoire de son club 1-0 contre les Queens Park Rangers. C'est difficile, quand on ne joue pas, de devoir entrer dans ce genre de match, mais j'essaie de donner le meilleur de moi-même ».

De fait, Didier Drogba dispute des bouts de match avec Chelsea. Son bilan reste plus qu'honorable avec 6 buts en 35 rencontres, toutes compétitions confondues. Mais l’ex-joueur du Mans, de Guingamp, de Marseille (France), de Shanghai Shenhua (Chine) et de Galatasaray (Turquie) aspire à jouer davantage.

Reste qu’il se plaît aussi dans un rôle de grand frère. Ces derniers jours, sur Twitter, il a félicité le Congolais Yannick Bolasie pour un triplé, ou a réconforté le Français Djibril Cissé, déçu de ne pas disputer la finale de la Coupe de la Ligue française avec Bastia.

Interrogé sur l’avenir de Drogba à Chelsea, son entraîneur, José Mourinho, s’est montré respectueux : « Il y a des gens qui, durant leur carrière, gagnent le droit de décider de ce qu’ils veulent et de ne pas attendre que les autres décident à leur place. Ce qu’il a fait pour ce club durant tant d’années le place dans une position formidable. »

Eto’o le « martien »

Samuel Eto’o, de son côté, ne jouit pas encore des mêmes privilèges que Didier Drogba. Mais il a un farouche partisan au sein de la Sampdoria de Gênes. Le président du club italien, Massimo Ferrero, a en effet encensé le Camerounais après un match nul face à l’AC Milan. « Tout le monde a dit que j’avais recruté un vieux, mais ce que je sais c’est que j’ai recruté un martien, a lâché le dirigeant au micro de la chaîne Mediaset. Je suis heureux de la performance de l’équipe, mais je suis également heureux de la performance d'Eto’o ».

L’ex-joueur du Real Madrid, de Majorque, du FC Barcelone (Espagne), de l’Inter Milan (Italie), de l’Anji Makhatchkala (Russie), de Chelsea et d’Everton (Angleterre) a en effet humilié le défenseur milanais Philippe Mexès avec un petit pont avant de délivrer une passe décisive.

Samuel Eto’o a signé un contrat de trois ans et demi avec la Sampdoria, en janvier dernier. En Italie, où les joueurs d’expérience sont nettement plus respectés qu’ailleurs, le Lion indomptable conserve une cote élevée et pourrait bien aller au bout de son contrat.

rfi, David Kalfa