1528DEDI
topblog Ivoire blogs

23 avril 2015

Ligue des champions: "Chicharito" envoie le Real en demies

 

mediaL'attaquant mexicain du Real Madrid Chicharito exulte après son but face à l'Atletico Madrid, le 22 avril 2015 à Santiago BernabeuAFP
 

Comme lors de la finale 2014, le Real Madrid a écoeuré l'Atletico avec un but tardif mercredi en Ligue des champions (1-0), signé "Chicharito" Hernandez, qui a qualifié les siens pour les demi-finales aux dépens de "Colchoneros" brutaux et réduits à dix.

A Madrid, c'est encore le Real qui règne: le champion d'Europe en titre a souffert pour dompter le vice-champion, mais il a su patienter jusqu'à un service de Cristiano Ronaldo pour le petit Mexicain (88e), peu après l'exclusion d'Arda Turan pour un second carton jaune (76e). Un but in extremis, à l'image du coup de tête de Sergio Ramos qui, en mai dernier à Lisbonne, avait expédié les deux équipes vers une prolongation remportée par le Real (4-1 a.p.).

Après sept matches sans victoire cette saison, plus longue série d'invincibilité de l'Atletico dans l'histoire des derbies madrilènes, voilà le sortilège levé pour la "Maison blanche".

Le Real était pourtant décimé au stade Santiago-Bernabeu avec les absences de Karim Benzema, Gareth Bale et Luka Modric sur blessures et la suspension de Marcelo. Mais il a eu le mérite de proposer plus de jeu que son adversaire, lequel était surtout venu pour défendre et mettre des coups.

Car après la fièvre de la finale de Lisbonne, c'était un match qu'aucun des camps ne pouvait perdre. Et dans l'électricité ambiante, les chocs et les duels ont été plus nombreux que les occasions franches.

Des coups de coude, des contacts, des grands dégagements... Clairement, les hommes de Diego Simeone étaient venus jouer le pourrissement, un jeu où généralement, l'Atletico est le plus fort. Disposés en bloc dans leur moitié de terrain, les "Colchoneros" ont montré une garde agressive et parfois à la limite de l'anti-jeu, Sergio Ramos, Isco ou Fabio Coentrao se plaignant tour à tour de coups de coude.

Au rayon des mauvais gestes, il y a eu aussi un coup de pied de Raul Garcia dans le genou droit de Raphaël Varane, qui avait été opéré de cette même articulation la saison dernière.

 

- "Chicharito" libéré d'un poids -

 

Il y a eu enfin deux tacles en retard d'Arda Turan, sanctionnés chacun d'un carton jaune, ce qui a provoqué l'exclusion du Turc (76e), sans doute le tournant de la rencontre.

Sur l'ensemble du match, c'est le Real qui a eu les meilleures occasions, même s'il s'est longtemps heurté au gardien slovène Jan Oblak, déjà héros du match aller et qui a notamment gagné son face-à-face avec Ronaldo (44e).

Au match aller aussi, le club merengue avait dominé sans marquer et l'absence de Bale et Benzema dans la finition a clairement pesé mercredi soir.

D'ailleurs, Javier "Chicharito" Hernandez, très peu utilisé cette saison par l'entraîneur Carlo Ancelotti, a commencé par manquer ses trois occasions les plus franches: une frappe de mule à angle fermé expédiée dans le petit filet extérieur (12e), un tir en pivot passé juste à côté du cadre (49e) et une tentative sortie par l'inévitable Oblak (79e).

Mais l'attaquant mexicain, prêté l'été dernier par Manchester United, a finalement saisi sa chance sur un déboulé de Ronaldo et il a marqué au point de penalty, envoyant le Real dans le dernier carré et se libérant d'un poids après des mois passés sur le banc de touche.

"Reyes de Europa" ("Rois d'Europe"), a chanté le Bernabeu, comme pour chambrer les supporteurs "colchoneros". Le club aux 10 C1 a encore fait parler son expérience européenne et remis son impétueux voisin à sa place... jusqu'à la prochaine revanche entre eux.

AFP

22 avril 2015

La nouvelle petite amie de Neymar ?

 

 
 
 

 

Mesdames et Messieurs, laissez-nous vous présenter la soi-disant nouvelle petite amie de Neymar, Lorena Bueri ! Rien d'officiel, mais comme la presse espagnole leur prête une liaison, la belle mérite qu'on s'intéresse vraiment à elle… Tiens justement, qui est-elle ? A priori, l'international auriverde de Barcelone la connaît maintenant depuis quelques années, Mademoiselle lui ayant dédié une danse sexy, en 2012, pour fêter le troisième titre consécutif de champion du Brésil décroché par le Santos FC…

Lorena était alors présentatrice sur la chaîne de télévision de la Fédération, avant de se faire virer après avoir posé nue pour un magazine hot… Aujourd'hui, la miss est devenue animatrice pour RedeTV!, mais continue de montrer ses fesses, tout en revendiquant ses racines indiennes, qui lui ont valu le surnom de "Pocahontes"…

Basket: tout premier match NBA en Afrique le 1er août 2015

 

mediaL'ailier du Heat de Miami Luol Deng, né au Soudan du Sud.Robert Mayer-USA TODAY Sports

La prestigieuse ligue nord-américaine, qui a vu passer les plus grandes stars du basket-ball comme Michael Jordan, Magic Johnson ou Kareem-Abdul Jabbar, a annoncé la tenue d’un match de gala le 1er août à Johannesburg, en Afrique du Sud. Ce sera la toute première rencontre NBA sur le sol africain.

L’Afrique va enfin avoir le droit à un match de basket-ball NBA. Ce sera le 1er août 2015 à Johannesburg. La ligue nord-américaine, qui a vu défiler les plus grandes vedettes comme Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird ou Shaquille O'Neal, l’a annoncé ce 22 avril 2015 lors d’une conférence de presse en Afrique du Sud.

Il s’agira d’un match de gala inédit puisqu'il opposera une équipe estampillée « Africa » à un « Team World » conduit par le meneur de jeu américain des Clippers de Los Angeles, Chris Paul. La sélection africaine, composée de joueurs NBA originaires du continent ou ayant des racines africaines, sera menée par l’ailier du Heat de Miami Luol Deng, né à Wau dans l’actuel Soudan du Sud. « Je suis très fier à l'idée de prendre part au premier match NBA en Afrique », a commenté le joueur naturalisé britannique.

La rencontre aura un but caritatif, en faveur de plusieurs associations comme SOS Villages d’Enfants et la Fondation Nelson-Mandela.

Mais l’opération a surtout une forte dimension promotionnelle. « La NBA a travaillé dur pour développer le basket-ball en Afrique et je suis très excité par ce nouveau pas en avant qu’est notre premier match sur le continent », a réagi le patron de la ligue, Adam Silver.

La NBA a créé un département Afrique et ouvert des bureaux en 2010 à Johannesburg. Elle a également noué des partenariats, notamment avec la FIBA-Afrique, l’organisme qui gère le basket-ball en Afrique. La ligue organise par ailleurs depuis 2003 un camp de détection et de promotion appelé Basketball without borders. L’événement annuel a permis de découvrir plusieurs joueurs africains, comme le Camerounais Luc Mbah a Moute. Ce dernier a d'ailleurs indiqué à RFI qu'il participerait au match du 1er août.

rfi