1528DEDI
topblog Ivoire blogs

25 avril 2017

Alphonse Bilé: «On pouvait faire une belle fête du basket au Congo»

 

media
Lors des Jeux africains 2015 à Brazzaville.COJA

La confédération africaine de basket-ball (FIBA Afrique) a confié l’organisation du Championnat d’Afrique des nations masculin (Afrobasket 2017) à l’Angola, suite au désistement du Congo-Brazzaville. Le Secrétaire général de la FIBA Afrique, Alphonse Bilé, revient sur ce revirement qui a mis l’Afrobasket 2017 en péril.

RFI : Alphonse Bilé, pourquoi la FIBA Afrique a-t-elle choisi l’Angola pour accueillir l’Afrobasket à la place du Congo ?

Alphonse Bilé : Il y avait trois postulants : l’Egypte, l’Angola et la Tunisie. Nous avons pris un peu de temps dans la logique de recherche d’un plan B, parce que nous avons tout d'abord voulu permettre au Congo de revenir sur sa décision. Nous avons eu des séances de travail avec sa fédération de basket (Fécoket). Nous espérions qu’ils pourraient convaincre leur ministère des Sports de revenir sur sa décision.

Le problème, c’est que les dirigeants de la Fédération se sont présentés à la réunion de la FIBA Afrique au Mali en demandant davantage de temps. Or, les pays qualifiés pour l’Afrobasket 2017 ont jugé qu’ils ne pouvaient plus attendre.

Maintenant, pour répondre plus précisément à votre question, la Tunisie venait d’organiser le tournoi, en 2015. Quant à l’Egypte, elle organise en 2017 la Coupe du monde des moins de 19 ans, en juillet. Avec l’Afrobasket en août, ça aurait été assez lourd à gérer.

L’Angola, de son côté, n’avait plus organisé l’Afrobasket depuis dix ans. Le Comité exécutif a donc voté pour l’Angola.

Le Congo devait donc organiser l'Afrobasket 2017. Avez-vous été surpris par son forfait ?

Oui, bien sûr. Nous avions envoyé une mission d’inspection au Congo, deux semaines avant ce retrait. Cette délégation a été reçue par le ministre des Sports et par le président de la Fécoket. Tout semblait tranquille et aller pour le mieux.

C’est donc avec surprise que, le 8 avril, que nous avons reçu une lettre [de désistement, Ndlr]qui a également été envoyée à différents organes de presse. […] Nous étions vraiment surpris et nous voulions vraiment comprendre. Nous voulions voir comment les faire venir sur leur décision.

Malheureusement, il n’y a eu des contacts qu’avec la Fédération. Nous n’avons pas pu joindre le ministère ou toute autre instance politique. […]

Ce devait être le premier Afrobasket en Afrique centrale depuis 1974. Est-ce une grosse déception pour la FIBA Afrique que le tournoi n’ait pas lieu dans cette région ?

Oui, c’est une grosse déception. […] Le Comité exécutif et moi-même sommes déçus. Ça aurait été intéressant parce que le Congo était vraiment capable d’organiser l’Afrobasket. Ils ont organisé les Jeux africains 2015 avec brio. C’est vraiment dommage. […]

Le Congo a du potentiel en basket. Ils ont des bons joueurs. Je sais qu’ils sont capables de faire une bonne prestation. […]

Même aujourd’hui encore, nous ne savons pas quelles sont les raisons réelles de ce retrait. Les autorités congolaises nous ont écrits que c’était un problème financier mais je ne pense pas que ce soit le cas. Je pense que c’est davantage un problème d’organisation interne. […]

Le Congo va-t-il être sanctionné ? Son équipe va-t-elle être disqualifiée ?

Oui, son équipe est disqualifiée. C’est vraiment dommage aussi. Nos règlements exigent des sanctions sportives, financières et disciplinaires. Ça nous pose encore un problème même si les règlements seront appliqués. L’équipe du Congo devra être remplacée. […]

Il faut donc trouver le pays qui va prendre sa place. Nous avons déjà trois pays qui sont candidats : l’Algérie, le Tchad et la RCA. Il faut encore trouver la formule pour désigner le pays remplaçant du Congo. Tout ça est compliqué…

De plus, les engagements financiers qui avaient été pris au niveau des télévisions et du marketing doivent être revus. C’est la première fois que nous avons un désistement comme celui-là. […]

Dans le contrat signé avec le Congo, il y a des clauses qui prévoient de sanctionner le Congo financièrement. Mais nous veillerons à ne pas faire disparaitre le basket dans ce pays. […] J’espérais vraiment qu’on ferait une belle fête du basket au Congo.

Les équipes candidates au dernier ticket pour l'Afrobasket 2017 vont-elles être départagées par un tournoi ?

C’est l’option qui a été proposée par le Comité exécutif, même s’il y a d’autres possibilités et que ça revient évidemment plus cher pour certaines équipes de se déplacer à nouveau.

Chaque équipe jouerait deux matches sur terrain neutre. Pour nous, ce serait intéressant. Mais certains pays restent dans la logique financière et préfèreraient recevoir une wild-card. Mais c’est difficile d’en inviter une des trois car ces trois équipes sont sur un pied d’égalité.

Quand le tirage au sort de l’Afrobasket 2017 aura-t-il lieu ?

Nous avons déjà prévu avec l’Angola que ce tirage au sort ait lieu en juin. […]

rfi.fr

Les commentaires sont fermés.