1528DEDI
topblog Ivoire blogs

06 mars 2017

Chine: les clubs de football dépensent un montant record lors du mercato d'hiver

 

media
Les supporters du club chinois de Shanghai Shenhua lors d'un match de Ligue des champions asiatique face à Brisbane, le 7 février 2017.REUTERS/Stringer

Les clubs de la nouvelle richissime Chinese Super League ont dépensé plus de 388 millions d'euros lors du dernier marché des transferts hivernal. Une somme record qui leur a permis d'attirer certaines stars du foot européen, pour le plus grand plaisir des supporters chinois. Sur mot d'ordre de son président Xi Jinping, la Chine se met au foot, et les Chinois commencent à peine à se prendre au jeu.

Aux abords du stade du SIPG, l'un des deux clubs de Shanghai, les vendeurs à la sauvette se frottent les mains, rapporte notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget. C'est la reprise du championnat du championnat chinois à Shanghai, et les maillots se vendent comme des petits pains.

« Pour moi, les affaires marchent super bien et ça devrait bien continuer, affirme un vendeur aux abords du stade. Avec l'arrivée de stars internationales, comme Oscar ou Hulk, je vends de plus en plus de maillots ». La Chine a fait du football une priorité nationale, et pour rendre son championnat attractif, les clubs dépensent sans compter.

Pour convaincre le Brésilien Oscar de quitter Chelsea, Shanghai lui offre 25 millions d'euros par saison. La grande star du Championnat, l’Argentin Carlos Tevez, joueur le mieux payé au monde (32 millions d’euros par an), lui, n’a pas raté ses débuts avec deux passes décisives et un but inscrit sur un penalty.

Limitation des joueurs étrangers

Les stars sont sur la pelouse, mais le stade sonne creux. Hu cheng, 27 ans, assiste à un match pour la première fois. « Je ne comprenais pas les règles, mais là, j'ai suivi tout ce qu'il se passait. Je trouve ça vraiment génial, il y a plein de buts », s’exclame le spectateur néophyte.

Au coup de sifflet final, Shanghai s'impose facilement 5 buts à 1, mais certains fans regrettent que l'équipe repose uniquement sur des stars étrangères. « Les joueurs étrangers sont meilleurs, donc c'est normal qu'ils mettent plus de buts, mais bon c'est notre championnat, alors j'aimerais bien que plus de joueurs locaux marquent des buts », fait savoir un supporter.

Pour favoriser l’émergence de joueurs chinois, le championnat a ainsi décidé de limiter à trois le nombre d'étrangers présents sur la pelouse au coup d'envoi.

rfi

Les commentaires sont fermés.