1528DEDI
topblog Ivoire blogs

23 février 2017

Foot: l’Afrique réclame dix représentants en Coupe du monde

 

media
Le président de la Fédération sud-africaine Danny Jordaan (à gauche) et le président de la Fédération internationale de football Gianni Infantino.Courtesy of Safa

Les dirigeants du football africain espèrent que dix équipes du continent disputeront la phase finale de la Coupe du monde à partir de l’édition 2026, contre cinq actuellement. C’est ce qu’ils ont expliqué au président de la Fédération internationale (Fifa), Gianni Infantino, lors d’une réunion à Johannesburg.

L’Afrique affiche ses prétentions à deux mois du « Yalta » sur les places à attribuer à chaque continent en Coupe du monde. Alors que le 9 mai, la Fédération internationale de football (Fifa) validera le principe d’une phase finale disputée par 48 équipes – contre 32 actuellement – les nations africaines ont réclamé dix représentants.

« Toutes les fédérations soutiennent l'élargissement de la Coupe du monde et l'Afrique espère dorénavant bénéficier de dix places », a expliqué le président de la Fédération sud-africaine (Safa), Danny Jordaan, a une radio locale, ce 22 février 2017.

Les délégués africains, rassemblés à Johannesburg du 21 au 23 février pour une réunion de la Fifa, ont en effet pu défendre leurs arguments auprès du patron du foot mondial, Gianni Infantino. Ils ont ainsi demandé que le quota continental de places soit doublé, à compter de l’édition 2026.

Au moins neuf places

Des sources concordantes indiquent que l’Afrique devrait avoir au moins neuf équipes qualifiées en Coupe du monde, à partir de 2026. Une dixième place pourrait se jouer, à l’issue des éliminatoires, entre une sélection africaine et une équipe d’un autre continent, lors de matches de barrage.

Le Conseil de la Fifa entérinera la formule exacte du tournoi, lors d’une réunion à Manama (Bahreïn).

rfi

21 février 2017

Allemagne: pas de sanction contre Ancelotti pour son doigt d'honneur

 

media
L'entraîneur du Bayern Munich avant un match contre Hertha, le 18 février 2017 à BerlinAFP/Archives
 

L'entraîneur de Munich Carlo Ancelotti ne sera pas sanctionné par la Fédération allemande de football (DFB) pour le doigt d'honneur adressé samedi à des supporteurs de Berlin qui lui avaient craché dessus, annonce le Bayern mardi dans un communiqué.

"Après avoir reçu le témoignage de Carlo Ancelotti, la commission de contrôle de la DFB va classer sans suite cet incident", souligne le Bayern, qui ajoute: "En raison de son geste, Carlo Ancelotti va cependant faire un don de 5.000 euros à la Fondation de la DFB".

Les dirigeants de Munich ont totalement soutenu dans cette affaire leur entraîneur, souvent considéré comme un parangon de fair-play et de mesure dans le monde agité du football.

"Sur le fond", précise le club, "nous trouvons émotionnellement compréhensible la réaction humaine qui a conduit Carlo Ancelotti à faire ce geste, pour répondre à cette vile agression".

La DFB avait prié lundi l'Italien de s'expliquer sur l'incident, survenu samedi alors qu'il se dirigeait vers le tunnel menant aux vestiaires du stade olympique de Berlin, à la fin du match comptant pour la 21e journée du Championnat d'Allemagne, marqué par l'égalisation du Bayern à la 6e minute du temps additionnel (1-1).

Les Bavarois étaient sortis dans une ambiance houleuse, sous les cris des supporters berlinois, furieux de laisser échapper une victoire de prestige. "Oui, j'ai fait ce geste, après qu'on m'a craché dessus", avait expliqué Ancelotti à la chaîne allemande ARD, confirmant le doigt d'honneur.

Pal Dardai, l'entraîneur berlinois, avait qualifié les six minutes de temps additionnel de "bonus accordé au Bayern". Son équipe tenait la victoire avant que Lewandowski n'égalise après 95 minutes et 59 secondes de jeu, à l'issue d'un coup franc sur le côté gauche. Le quatrième arbitre avait affiché cinq minutes de temps additionnel.

rfi

Le Camerounais Christian Bassogog signe en chine

 

 Résultat de recherche d'images pour "Images du Camerounais Christian Bassogog"

Champion d'Afrique avec le Cameroun au Gabon, élu meilleur joueur de la CAN, Christian Bassogog va quitter le club d'Aalborg au Danemark. Il rejoint l'équipe chinoise du Henan Jianye, qui lui a offert un salaire de 7 millions d'euros par an. Selon la presse chinoise, un contrat de cinq ans a été signé pour un montant de 35 millions d’euros.