1528DEDI
topblog Ivoire blogs

12 août 2016

JO 2016: médailles en aviron et en rugby pour l'Afrique du Sud

 

media
Les rugbymans sud-africains se congratulent après leur victoire face au Japon synonyme de médaille de bronze aux JO 2016.REUTERS/Alessandro Bianchi

L’Afrique du Sud a gagné ses troisième et quatrième médailles aux JO 2016, ce 11 août à Rio : de l’argent en aviron et du bronze en rugby à 7. En basket-ball, les Nigérians ont fait peur aux Espagnols. Voici le bilan des Africains à Rio, ce jeudi.

AVIRON

L’Afrique du Sud aime décidément l’argent, à Rio. Après les deuxièmes places de Cameron van der Burgh et de Chad Le Clos en natation, c’est le Deux sans barreur (ou Deux de pointe) sud-africain qui a apporté une troisième médaille de ce métal au pays de Nelson Mandela.Lawrence Brittain et Shaun Keeling ont en effet fini derrière les Néo-Zélandais mais devant les Italiens, sur le podium.

Les Sud-Africains John Smith et James Thompson tenteront d’en faire de même en Finale A, vendredi à 13h44 TU. A noter que les Angolais Andre Matias et Jean-Luc Rasamoelinadevront se contenter de la Finale D face à une paire hongkongaise, après avoir fini derniers des demi-finales.

 

Le Quatre de pointe sud-africain masculin est également en finale, grâce au  troisième meilleur temps des demi-finales. La lutte pour une médaille est prévue vendredi à 14h24 TU.

Les Sud-Africaines rament peut-être aussi vers le même résultat que Brittain et Keeling.Lee-Ann Persee et Kate Christowitz se sont en tout cas qualifiées pour la Finale A du Deux de pointe. Une finale qui a été repoussée à ce vendredi 12 août à 14h04 TU.

Même constat pour les Sud-Africaines Kirsten McCann et Ursula Grobler en Deux de couple poids léger. Elles disputeront la Finale A ce 12 août à 13h32 TU. Les Tunisiennes Khadija Krimi et Nour Elhouda Ettaieb, dernières des demi-finales, disputeront la Finale D face à une paire cubaine.

BADMINTON

Le Sud-Africain Jacob Maliekal, le seul Africain en lice ce mercredi dans le tournoi simple messieurs, a été battu 2 manches à 0 (10-21, 10-21) dans le groupe N.

BASKET-BALL

L’équipe du Nigeria a donné du fil à retordre à une sélection espagnole en grande difficulté durant ces JO 2016 (2 défaites et 1 victoire). Les médaillés d’argent à Pékin et Londres sont restés sous la pression des champions d’Afrique jusque dans la dernière minute de ce match du groupe B (87-96, score final). Un revers les aurait plongés en plein doute. Les Nigérians restent, eux, à une position peu enviable de derniers. Mais ils ont pris confiance avant de défier la Croatie le 13 août et le Brésil le 15 août. Les D’Tigers auront besoin de deux victoires pour aller en quarts de finale de ces JO 2016.

BOXE

Les boxeurs d’Afrique du Nord ont étalé leur puissance, ce jeudi à Rio, durant les tours préliminaires. En moins de 56 kg (poids coq), le Marocain Mohamed Hamout (face à l’Ukrainien Mykola Butsenko) et le Tunisien Bilel Mhamdi (face au Lesothan Inkululeko Suntele) ont gagné ; tout comme le champion du monde amateur des moins de 69 kg, le Marocain Mohamed Rabii, face au Kényan Rayton Okwiri. Et tout comme l’AlgérienAbdelhafid Benchabla (face au Vénézuélien Albert Ramirez) chez les mi-lourds (moins de 81 kg). Le compatriote de Benchabla, Abdelkader Chadi, s’est en revanche incliné face au Brésilien Jedison Teixeira en -64kg.

La journée a également été mauvaise pour le Camerounais Mahaman Smaila battu aux points (0-3) par le Turc Batuhan Gozgec. Même résultat pour le Ghanéen Abdul Omar en moins de 54 kg.

Enfin, le Namibien Jonas Junias a été battu aux points par le Français Hassan Hamzile après un combat très engagé. Le porte-drapeau de la délégation namibienne, qui avait été arrêté pour agression sexuelle présumée le 8 août, ne gardera pas un bon souvenir de ses JO 2016.

GOLF

Fortunes diverses pour les Sud-Africains Jaco Van Zyl et Brandon Stone à l'occasion du retour du golf aux Jeux olympiques, après 112 années d’absence. Le premier, avec 71 coups, est en milieu de classement à l’issue de la première journée. Le deuxième se retrouve en queue de peloton avec 4 coups au-dessus du par (75 au total). Très loin donc de l’Australien Marcus Fraser, en tête avec 63 coups seulement pour boucler le parcours.

HANDBALL

Hafedh Zouabi, l’entraîneur de l’équipe masculine de Tunisie, était furieux après le match nul 25-25 de ses joueurs face au Qatar, dans le groupe A. Et pour cause : les Tunisiens avaient quatre buts d’avance sur les Qatariens à quatre minutes de la fin du match. Ce relâchement pourrait leur coûter la qualification en quart de finale. A moins que les vice-champions d’Afrique battent l’Argentine le 13 août, puis la Croatie le 15 août.

Les Egyptiens, eux, ont moins de regrets à nourrir. Ils se sont inclinés 25-33 face aux Polonais dans le groupe B. Les champions d’Afrique devront battre le Brésil le 13 août, voire l’Allemagne le 15 août, pour espérer franchir le premier tour de ces JO 2016.

JUDO

L’Egypte a cru à une possible troisième médaille durant ces JO 2016, avec Ramadan Darwish, stoppé en repêchage pour la médaille de bronze par l’Allemand Karl-Richard Frey. L’Egyptien avait perdu avant cela, en quart de finale, face à l’Azéri Elmar Gasimov, futur médaillé d’argent en moins de 100 kg. A noter que ce dernier avait également sorti l’AlgérienLyes Bouyacoub en 8e de finale.

Le Malien Ayouba Traoré, de son côté, n’a pas fait long feu sur le tatami des JO 2016. Il a été vaincu sur Uchi-mata par le Français Cyrille Maret. Même désillusion pour le SeychelloisDominic Dugasse.

Chez les femmes, en moins de 78kg, les Africaines ont aussi perdu dès leur premier combat : en 16e de finale pour la Camerounaise Hortence Mballa Atangana et en 8e de finale pour la Gabonaise Sarah Mazouz.

NATATION

Le Sud-Africain Bradley Tandy est le seul des 27 Africains en compétition à avoir franchi le cap des séries et des demi-finales du 50m nage libre, la plus accessible et la plus universelle des courses en natation sportive. Si l’Egyptien Ali Khalafalla (23e temps sur 85), l’Algérien Oussama Sahnoune (25e) et le Sud-Africain Douglas Erasmus (29e) ne sont pas passés loin d’une qualification en demi-finales, tous les autres sont venus pour se montrer. Chez les nageurs moins connus, le Sénégalais Abdoul Niane a été le plus en vue, avec un chrono de 23 secondes 66. Loin, certes, des 21 secondes 49 de l’Ukrainien Andrii Govorov. Mais mieux que les quelques 26 secondes du Burundais Billy Irakoze, du BurkinabèTindwende Sawadogo, du Rwandais Eloi Imaniraguha, du Nigérien Albacir Mouctar ou les 27 secondes du Djiboutien Bourhan Abro, du Gabonais Mael Ambonguilat, du Comorien Soule Athoumane, du Béninois Jules Bessan, du Guinéen Amadou Camara, du Togolais Emeric Kpegba. Sans parler des 28 secondes du Congolais Deniov Koka ou des 30 secondes du Centrafricain Christian Nassif Djidagui.

Chad Le Clos tentera de décrocher l'or en finale du 100m papillon. Le Sud-Africain a franchi les séries et les demi-finales sans encombre. Des séries où le Malien Oumar Touré (41e sur 43), le Zambien Ralph Goveia (38e) et le Malgache Anthony Rafely (37e) se sont arrêtés.

A 32 ans, la Zimbabwéenne Kirsty Coventry a passé les séries et les demi-finales du 200m dos. Elle est toujours en quête d'une huitième médaille aux Jeux olympiques, après avoir fait chou blanc à Londres.

En séries du 800m, l’Ivoirienne Talita Te Flan a terminé avec un chrono de 9 minutes, 7 secondes et 21 centièmes. Loin des 8 minutes 25 requises pour aller en finale.

RUGBY A 7

Les Sud-Africains ont fini leur tournoi olympique sur un feu d’artifice offensif et une médaille de bronze. Les Springboks ont écrasé les Japonais 54-14. L’équipe sud-africaine avait vu ses espoirs d’or s’échapper un peu plus tôt, en cédant de justesse 5-7 face aux Britanniques, à l’issue d’une demi-finale très fermée.

Quant aux Kényans, ils ont évité l’affront d’une dernière place au classement, en battant de faibles Brésiliens 24-0. Ils terminent donc ces JO 2016 à la 11e place sur 12.

SPORTS EQUESTRES

Au deuxième jour du concours de dressage, la Sud-Africaine Tanya Seymour est 56e sur 60 et donc hors-course pour une médaille.

VOILE

En RS:X (planche à voile), l’Algérien Hamza Bouras et le Seychellois Jean-Marc Gardettepeinent à briller. Bouras a fini 31e (sur 36) de la 7e course et n’a pas achevé la suivante, avant d’être lanterne rouge de la 9e course. Quant à Gardette, ses classements : 29e à l’issue de la course 7, abandon durant la 8, et avant-dernier durant la 9.

Toujours en RS :X, mais chez les femmes, l’Algérienne Katia Belabbas a vécu une journée encore plus galère, puisqu'elle n'est pas allée au bout des trois courses programmées ce 11 août à Rio.

En Finn (Dériveur lourd), le Seychellois Allan Julie a fait mieux que la veille, terminant deux fois de suite à la 17e place (sur 23 participants).

En 470 (Dériveur lourd en double), si les Sud-Africains Asenathi Jim et Roger Hudson se sont bien défendus (15e sur 26 de la 3e course, puis 14e de la course 4), les Angolais Matias Montinho et Paixao Afonso ne sont pas allés au bout des deux épreuves.

Enfin, en Nacra 17 (un catamaran géré en double), l’épreuve mixte n’a pas souri à la Tunisienne Riheb Hammami et à son partenaire Hedi Gharbi, 18e (sur 20) de la course 3, puis 19e de la course 5 et derniers de la course 6, après n’avoir pas bouclé la course 4.

VOLLEY-BALL

Les Egyptiens ont été balayés 3 sets à 0 (11-25, 17-25, 9-25) par les Russes dans le groupe B. Il leur manque toujours une petite victoire pour décrocher une place en quarts de finale. Ce sera peut-être face aux Iraniens le 13 août mais plus surement face aux Argentins le 15 août.

VOLLEY-BALL DE PLAGE

Trois matches et trois défaites pour les Tunisiens Belhaj et Naceur, éliminés dans le groupe C. Ils ont subi un dernier revers fatal face aux Mexicains, 2 sets à 0.

Même sort pour les Egyptiennes Elghobashy et Nada, battues une nouvelle fois 2 sets à 0 ; cette fois-ci par des Canadiennes.

rfi

 

Les commentaires sont fermés.