1528DEDI
topblog Ivoire blogs

12 août 2016

JO 2016: au Brésil, la question des conditions de travail sur les sites olympiques

 

media
Plus 6 500 travailleurs, présents sur les sites olympiques, sont employés dans des conditions irrégulières cette année.YASUYOSHI CHIBA / AFP

Au Brésil, une polémique éclate en pleins JO, au sujet des conditions de travail des employés des sites olympiques. La justice brésilienne dénonce des situations irrégulières. Des milliers de personnes sont concernées, celles chargées notamment de vendre des sandwichs et des boissons aux supporters venus du monde entier assister aux compétitions.

Plus 6 500 travailleurs, présents sur les sites olympiques, sont employés dans des conditions irrégulières. Notamment ceux chargés de l'alimentation des supporters. Pas de temps de repos prévus, des horaires à rallonge, rarement contrôlés, et pas de repas pour ces employés. C'est le résultat d'une enquête et d'une série d'inspections menées ces derniers jours par le ministère brésilien du Travail sur les sites olympiques, auprès des employés de deux sous-traitants habilités à fournir sandwichs et plats à emporter à l'ensemble des visiteurs.

Ces derniers jours, de nombreux supporters s'étaient pourtant plaints du prix très élevé des plats et boissons. Mal organisés, les points de restaurations ont accumulé les files d'attente, de parfois plus d'une heure. Les entreprises responsables des mauvaises conditions de travail de leurs milliers d'employés risquent de lourdes amendes.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que des prestataires du Comité international olympique (CIO) ne remplissent pas les conditions prévues par la loi brésilienne. Afin de terminer le village olympique, très en retard sur les délais, plusieurs centaines d'ouvriers, travaillant sans contrat, y avaient été recensés par la justice peu de temps avant la cérémonie d'ouverture.

rfi

 

Les commentaires sont fermés.