1528DEDI
topblog Ivoire blogs

12 juillet 2016

Football: les tops et les flops de l’Euro 2016

 

media
Le Portugais Cristiano Ronaldo.REUTERS/Charles Platiau

Après un mois de compétition, le Championnat d’Europe des nations (Euro 2016) de football a pris fin, ce 10 juillet, sur la victoire du Portugal. Voici un bilan de cet Euro 2016 en France.

LES TOPS

Les équipes qui disputaient leur premier Euro

La nouvelle formule du Championnat d’Europe avec 24 équipes en phases finales, contre 16 auparavant, a été très critiquée. Cet accroissement du nombre de pays participants a toutefois permis à certaines sélections de disputer leur premier Euro de se révéler davantage aux yeux du monde.

Si l’Albanie a été éliminée dès le premier tour, l’Irlande, l’Irlande du Nord, l’Islande, le Pays de Galles et la Slovaquie ont brillé. Les Gallois notamment ont atteint les demi-finales du tournoi.

L’Islande, pays de 330.000 habitants, s’est également distinguée en allant jusqu’en quart de finale de l’Euro 2016, battue 5-2 par la France.

Les supporters venus d’Europe du Nord et de l’Ouest

Les supporters islandais, avec le désormais fameux clapping, ont également marqué cet Euro 2016. Mais ce sont surtout les Irlandais qui ont charmé la France par leur fair-play, leur bonne humeur et leur humour. Ceux venus de République d’Irlande (Eire) remporteraient sans problème le prix du meilleur public.

Une organisation plutôt réussie

Menace terroriste après les attentats du 13 novembre 2015, mouvements sociaux, grogne contre la loi travail… Le contexte délétère en France pouvait faire craindre le pire. Les organisateurs de l’Euro 2016, leur président Jacques Lambert en tête, se montraient d’ailleurs particulièrement fatalistes avant le début de la compétition.

La casse a finalement été limitée, même si les forces de l’ordre ont été débordées en début de compétition par des hooligans britanniques et venus d’Europe orientale (voir les flops).

LES FLOPS

Le format parfois incompréhensible de la compétition

Dans l’Euro nouvelle formule, quatre équipes qui terminent troisième de leur groupe se qualifient pour le second tour du tournoi. Cela crée évidemment pas mal de suspense concernant l’identité des quatre heureux élus. Mais ce mini-championnat entre les six équipes classées troisièmes en phase de poules a surtout généré une confusion totale concernant les affiches des huitièmes de finale. L’équipe de France a ainsi longtemps cru qu’elle allait affronter l’Irlande du Nord, troisième du groupe C, avant de finalement se retrouver face à l’Irlande (Eire).

La faible moyenne de buts inscrits par match

Au total, 107 buts ont été inscrits durant cet Euro 2016. C’est évidemment un record dans l’histoire du tournoi, puisque 51 matches ont été disputés, contre 31 dans l’ancienne formule à 16 équipes.

La moyenne de buts inscrits par match est en revanche la plus mauvaise depuis l’édition 1996. En Angleterre, 2,06 buts avaient été marqués, en moyenne, par rencontre. En France, celle-ci est de 2,14. Loin donc des 2,45 de 2012 et des 2,48 de 2008 et de 2004. Sans parler des 2,74 de l’Euro 2000.

Des pelouses parfois indignes d’un grand tournoi

De manière générale, le spectacle n’a pas toujours été au rendez-vous durant cet Euro 2016. La faute à une saison harassante pour les joueurs, en club. La faute aussi à l’état déplorable de certaines pelouses qui n’a pas favorisé le beau jeu.

Celles du Stade Vélodrome de Marseille, du Stade de France de Saint-Denis et surtout du Stade Pierre-Mauroy de Lille, étaient particulièrement indignes d’un Championnat d’Europe.

La Russie

Le bonnet d’âne de cet Euro 2016 revient à la Russie. Pas seulement parce que son équipe a été éliminée sans gloire, dès le premier tour. Mais parce que ses hooligans ont fait des ravages dans le Sud et le Nord de la France. Et que les dirigeants russes, le président Vladimir Poutine en tête, se sont montrés complaisants à l’égard de ces comportements violents.

Bref, la Russie a véhiculé une mauvaise image à deux ans d’une Coupe du monde de football qu’elle va organiser.

rfi

Les commentaires sont fermés.