1528DEDI
topblog Ivoire blogs

04 juillet 2016

Euro 2016: Une demi-finale surprise et une finale avant l’heure

 

media
Le Portugais Cristiano Ronaldo, le Gallois Gareth Bale, l'Allemand Jonas Hector, le Français Dimitri Payet (de gauche à droite).Reuters - Montage RFI

Portugal – Pays de Galles et Allemagne – France seront donc les affiches des demi-finales de l’Euro 2016 de football, les 6 et 7 juillet. Les Gallois sont les invités surprises de ce dernier carré, tandis que le choc entre Français et Allemands ressemble à une finale avant l’heure.

Un novice et trois habitués ; une rencontre assez improbable et une autre faisant figure de finale avant l’heure… Voilà comment on pourrait présenter les demi-finales de l’Euro 2016 de football (10 juin-10 juillet). D’un côté, on trouve en effet Portugal-Pays de Galles et, de l’autre, Allemagne-France.

Retrouvailles entre Gareth Bale et Cristiano Ronaldo

Le 6 juillet à Lyon, Gallois et Portugais ouvriront le bal lors d’une opposition pour le moins surprenante. Surprenante parce que le Pays de Galles, équipe mineure sur la scène internationale, joue son premier grand tournoi. Et parce que le Portugal a disputé des Coupes du monde et des Championnats d’Europe avec des équipes plus talentueuses et plus convaincantes que celle présente à l’Euro 2016.

L’équipe galloise n’a pourtant pas volé sa place dans le dernier carré, avec quatre victoires (Slovaquie, Russie, Irlande du Nord, Belgique) et une défaite face à l’Angleterre. Les partenaires de Gareth Bale ont été une des (nombreuses) découvertes de cet Euro 2016.

Ils seront toutefois privés de Ben Davies et d’Aaron Ramsey, deux joueurs-clés, suspendus mercredi. Face aux Portugais, Bale devrait être présent mais semble être diminué physiquement, si l’on se fie aux entraînements qu’il a effectué en solo.

Cela gâchera-t-il les retrouvailles avec son partenaire au Real Madrid, Cristiano Ronaldo ? Le triple Ballon d’Or est loin d’être inspiré et à son meilleur niveau, à l’image de l’équipe portugaise. Mais la superstar et ses partenaires affichent une hargne depuis le début de la compétition, qui leur a permis de franchir péniblement le premier tour, avant d’écarter la Croatie et la Pologne.

Allemagne-France, la finale dont les Français rêvaient

Gallois ou Portugais affronteront donc Français ou Allemands, le 10 juillet à Saint-Denis, en finale de l’Euro 2016. Le vainqueur de la demi-finale numéro 2 sera favori pour le titre.

Pour beaucoup de supporters français, l’Allemagne était l’adversaire idéal en finale, les Allemands étant champions du monde et ayant frustré les Bleus à de nombreuses reprises.

En 2014, lors de la Coupe du monde, la Mannschaft avait éliminé l’équipe de France en quart de finale (1-0). La sélection allemande avait donné l’impression d’avoir une certaine marge de manoeuvre face à son homologue française.

Deux ans plus tard, il est difficile de dire si l’écart entre les deux équipes s’est réduit ou accentué. Les Allemands semblent certes moins efficaces en attaque. Et, jeudi à Marseille, ils seront privés de trois joueurs importants : le défenseur Mats Hummels, le milieu de terrain Sami Khedira et l’attaquant Mario Gomez. Mais les Français ont aussi eu leur lot d’absences (Karim Benzema, Raphaël Varane, etc.) et n'ont pas encore affronté d'adversaires d'un tel calibre durant la compétition.

Les Bleus aborderont néanmoins ce choc avec un esprit de revanche et la ferme envie de rejoindre l’Espagne et l’Allemagne, les deux pays à avoir déjà remporté trois fois l’Euro.

rfi

 

Les commentaires sont fermés.