1528DEDI
topblog Ivoire blogs

04 juillet 2016

CAN 2017: au Gabon, les travaux du stade Omar-Bongo vont bon train

 

media
L’Argentin Lionel Messi, au côté du président gabonais Ali Bongo, avait assisté à la pose de la première pierre du stade Port-Gentil qui accueillera des rencontres de la Coupe d’Afrique des nations 2017.REUTERS/Gérauds Wilfried Obangome

A sept mois du coup d'envoi de la CAN 2017 au Gabon, et à quelques jours de la deuxième visite d'inspection de la CAF, les autorités gabonaises se sont rendues sur le chantier du stade omnisports Omar-Bongo de Libreville afin de s'enquérir de l'état d'avancement des travaux de rénovation.

Les travaux du stade omnisports Omar-Bongo de Libreville, qui avaient observé un arrêt depuis 2012, ont repris en mai 2015 après la désignation du Gabon comme organisateur de la CAN 2017 par la Confédération africaine de football (CAF). Sur le chantier, près de trois cents ouvriers sont actuellement à pied d’œuvre pour que l’enceinte soit prête le jour J, soit le 21 janvier 2017.

A quelques jours de la deuxième visite d’inspection de la CAF, le président Ali Bongo, qui suit personnellement les travaux des différents chantiers, était sur le site samedi 2 juillet. « A l’heure actuelle, le stade est à plus de 60 % de travaux réalisés. Nous tiendrons les délais pour la CAN », a affirmé le président gabonais. « Le mois prochain, je viendrai m’assurer que nous avons encore progressé. Plus la date approche, plus mes visites vont être fréquentes. Pas seulement sur ce site, mais également sur les autres », a ajouté Ali Bongo.

De 20.000 à 46.000 places

Concernant la pose des sièges, elle a démarré depuis deux mois et se poursuit normalement, à la grande satisfaction du chef de l’Etat : « Je suis bien assis, avec une bonne vision. Ma foi, c’est satisfaisant. Nous avons aussi gagné en capacité, ce qui en fait le stade qui pourra accueillir le plus de spectateurs au Gabon. Cela va être un beau stade. »

Conçu en 1970 avec une capacité de 20.000 places, le stade omnisports Omar-Bongo de Libreville pourra désormais en accueillir 46.000 et deviendra la plus grande enceinte du pays. L’entreprise qui conduit les travaux assure que le stade sera livré à la mi-novembre. Il accueillera quatre matchs, dont le match d’ouverture et la finale.

La CAN 2017 se déroulera du 21 janvier au 12 février 2017 à Libreville, Oyem, Franceville et Port-Gentil.

rfi

Les commentaires sont fermés.