1528DEDI
topblog Ivoire blogs

16 juin 2016

Nouvelle vie pour Sofiane Feghouli

 

media
Sofiane Feghouli en octobre 2015 à Valence.AFP PHOTO/ JOSE JORDAN

En fin de contrat en Espagne avec Valence, Sofiane Feghouli devrait s’engager avec West Ham. L’international algérien qui a raté sa sortie avec son club espagnol pourrait devenir comme Riyad Mahrez, un des «chouchous» de la Premier League. Le joueur formé au Grenoble Foot 38 va tenter de donner une nouvelle dimension à sa carrière déjà bien remplie.

A 26 ans, Sofiane Feghouli est sur le point de changer d’air. Le Fennec, qui a enchanté son public pendant la Coupe du monde 2014 au Brésil, et régalé ses supporters espagnols, devrait rebondir en Angleterre, à West Ham. Le voilà prêt à découvrir le championnat le plus médiatisé au monde où son coéquipier Riyad Mahrez est devenu un joueur important avec Leicester.

244 matches avec Valence

En Liga espagnol avec Valence, Sofiane Feghouli, qui a débuté sa carrière à Grenoble, s’est fait une place et a eu la possibilité de jouer quatre Ligues des champions et trois Ligues Europa. Au total, il aura porté la tunique de Valence à 244 reprises et aura inscrit 42 buts et fait 38 passes décisives. Plusieurs observateurs avaient émis des doutes sur sa capacité à évoluer dans une équipe de ce standing. Il est envoyé en prêt à Almeria au milieu de la saison 2010/2011 mais revient quelques mois plus tard et profite des départs de Juan Mata et de Joaquin à l’intersaison 2011/2012 pour tenter sa chance. Il inscrit 6 buts en 30 rencontres et débloque pas mal de situations.

Le milieu offensif, qui sera plus tard indispensable aux Fennecs est reconnu pour son énorme travail défensif. International espoir français, Sofiane Feghouli avait été courtisé par la sélection algérienne pour participer au Mondial 2010 en Afrique du Sud. Son choix lui fera vivre un huitième de finale face à l’Allemagne lors du Mondial brésilien.

Une fin en dents de scie

Mais pour «Sosso», la fin de l’aventure avec Valence s’est soldée dans la douleur et il n’a pas dit adieu à son public lors de la 38e journée à Mestalla, son antre depuis six années. Sa dernière saison aura été chaotique, avec des ennuis physiques et des négociations de renouvellement de contrat qui n’ont pas abouti. Elu meilleur joueur africain de la Liga en 2015, il avait pourtant l’intention de prolonger son bail. « Je ne pars pas, je reste ici ! », avait-il lancé en août 2015 avant le barrage aller de C1 contre Monaco. Sur Twitter, ils sont nombreux à avoir posté un message avec le hashtag #GraciasFeghouli. Désormais, c’est l’Angleterre qui va certainement devenir son nouveau terrain de jeu et le gracias se transformera en thank you…

rfi

 

Les commentaires sont fermés.