1528DEDI
topblog Ivoire blogs

10 juin 2016

Euro 2016 : combien ça coûte ? combien ça rapporte ?

 

media
Le Stade de France, où se déroulera la finale de l'Euro 2016 de football, dans la ville de Saint-Denis.FRANCK FIFE / AFP

Alors que l’Euro 2016 débute ce 10 juin sur le terrain, depuis des années, toute une économie s’est mise en branle pour rendre cet événement possible. Gros plan sur les principaux chiffres-clés d’une organisation toujours plus tentaculaire.

Le chiffre d’affaires

  • 1,9 milliard d’euros : le chiffre d’affaires prévisionnel de l’UEFA pour la compétition, dont 1 milliard en droits télés, 400 millions en parrainages et partenariats, et 500 millions en vente de billets et hospitalités.
  • 900 millions d’euros : le bénéfice attendu pour l’UEFA.

Les retombées économiques

  • 1,2 milliard d’euros : le surcroît d’activité économique pour la France dû à l’Euro 2016 estimé par le Centre de droit et d’économie du sport de Limoges dans une étude commandée par l’UEFA.
  • 20 millions d’euros : l’indemnité payée par l’UEFA à l’ensemble des villes-hôtes de la compétition, soit 2 millions d’euros par ville. Une première dans l’histoire de l’Euro.

L'emploi

  • 650 : le nombre de salariés de la SAS Euro 2016 (société organisatrice détenue par l’UEFA à 95% et la FFF à 5%) durant le tournoi.
  • 6.500 : le nombre de bénévoles sur les sites de la compétition.
  • 20 000 : les emplois (équivalent temps plein) mobilisés par la construction et la rénovation des stades.

Les stades

  • 1,7 milliard d’euros : l’investissement total pour la construction et la rénovation des dix stades de la compétition.
  • 31 millions euros : le prix payé par l’UEFA pour l’utilisation des stades, soit une moyenne de 608.000 euros par match. A titre de comparaison, la Fédération française de rugby doit s’acquitter de frais de location de 1,15 million d’euros par match au Stade de France.
  • 25 euros : le prix du billet le moins cher (match de poule en catégorie 4).
  • 895 euros : le prix du billet le plus cher (finale en catégorie 1)

La sécurité

  • 90.000 : le nombre de personnes affectées à la sécurité de l’Euro 2016, soit 77.000 policiers et gendarmes ainsi que 13.000 vigiles privés.
  • 24 millions d’euros : le coût de la mise en sécurité des fans-zones, un coût qui a doublé après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris.

Les dotations

  • 301 millions d’euros : la dotation globale reversée par l’UEFA aux équipes participantes.
  • 27,5 millions d’euros : la dotation maximum possible pour l’équipe qui remportera l’Euro après avoir gagné tous ses matchs de poule.
  • rfi

Les commentaires sont fermés.