1528DEDI
topblog Ivoire blogs

08 juin 2016

Euro 2016: ces joueurs européens qui connaissent bien la France

 

media
Michy Batshuayi lors d'un match amical face à la Finlande, le 1 juin 2016.EMMANUEL DUNAND / AFP

Ils jouent dans le Championnat français et connaissent bien la France pour la traverser de long en large depuis plusieurs saisons. Et les stades dans lesquels ils évolueront n’ont aucun secret pour eux. Voici un florilège non exhaustif.

Zlatan Ibrahimovic

On le présente plus. Le Suédois a passé quatre années au Paris Saint-Germain et a joué 122 matches de Ligue 1. « Ibra » a remporté à quatre reprises le Championnat de France, soulevé trois fois la Coupe de la ligue et deux fois la Coupe de France. Le capitaine de la Suède est actuellement le meilleur buteur des « Bleus-Jaunes » avec 62 réalisations pour 112 sélections. Zlatan Ibrahimovic aborde son quatrième Euro très confiant. « L’Euro est en France et nous sommes très heureux d’être là, et tout spécialement moi. Car je suis ici depuis quatre ans et j’ai la possibilité de jouer pour mon pays en France », a-t-il déclaré récemment au quotidien Le Monde.

Michy Batshuayi

L’Olympique de Marseille a officialisé son transfert en juin 2014. Depuis, le Belgo-Congolais a choisi les Diables Rouges malgré les appels du pied du sélectionneur congolais Florent Ibenge. Michy Batshuayi a donc opté pour la Belgique, lui qui est né à Bruxelles et qui a débuté au Standard de Liège. A Marseille, il a joué 73 matches et inscrit 33 buts. « Je suis excité comme un enfant. J’ai envie de voir ce que je vaux réellement et de me montrer », avoue Michy Batshuayi qui est loin d’avoir vécu une grande saison avec l’OM.

 

Lorik Cana

Il connaît l’Hexagone comme sa poche. L’Albanais est né à Pristina en 1983. Le milieu de terrain joue avec l’Albanie depuis 2003 et est celui qui a le plus de sélections (93). En France, ce fils de joueur professionnel a débuté sous la houlette de Luis Fernandez au Paris Saint-Germain. Il est allé ensuite chez l’ennemi juré : l’Olympique de Marseille où il a cotoyé un certain Frank Ribéry. Après plusieurs saisons à l’étranger (Sunderland AFC, Galatasaray, et la Lazio Rome), il est revenu en France à Nantes en 2015. Après une victoire sur l'Arménie, les Albanais se sont qualifiés pour l'Euro 2016. Pour eux et pour Lorik Cana, ce sera une grande première, car l’Albanie n’a jamais participé à une grande compétition.

Jaroslav Plašil

Il fait partie des joueurs les plus âgés de l’Euro 2016. Mais le Tchèque est un joueur qui compte autant pour sa sélection nationale que pour son club de Ligue 1, Bordeaux. Il a terminé la saison 2015/2016 comme capitaine. Dans le groupe de l’Espagne, de la Turquie et de la Croatie, Jaroslav Plašil aura sa carte à jouer avec une sélection qu’il connaît depuis 2004 (103 sélections). « Les joueurs comme lui, on les voit peut-être un peu moins que les autres, mais ils font le travail. Le mot qui les définit le mieux, c’est l’efficacité, a raconté Bernard Lacombe, triple champion de France avec les Girondins de Bordeaux (1984, 1985 et 1987). Il a l’expérience du poste. Quand je regarde les matchs de Bordeaux, je me rends vite compte de son rayonnement, de son replacement et de sa disponibilité. »

Danijel Subasic

Le Croate est gardien de but à Monaco depuis 2012. Avec la Croatie, c’est le « taulier » devant la cage depuis 2014. Sans faire trop de bruit, la Croatie se présente comme un outsider de l’Euro 2016 et Subasic en est une des pièces maîtresses au même titre que Luka Modric ou Ivan Rakitic. « Depuis deux ans et demi que je suis là, il fait partie des meilleurs gardiens du Championnat de France. Déjà, quand Monaco évoluait en Ligue 2, c'était le cas », disait le capitaine monégasque Jérémy Toulalan en février dernier. Avec sa Croatie natale, Danijel Subasic a connu la Ligue Europa du temps de l'Hajduk Split. Aujourd’hui, le voilà prêt à jouer un Euro presque à domicile.

Anthony Lopes

Le gardien de 24 ans a commencé sa carrière à l'Olympique lyonnais chez les jeunes en 2007. Le Franco-Portugais né à Givors a choisi le Portugal pour sa carrière internationale. Depuis son passage chez les professionnels, Anthony Lopes n’a connu qu’un seul club, l’Ol, et a joué 149 matches avec les Gones. « J’ai hâte d’être à l’Euro 2016 », déclare le portier Lyonnais qui affrontera dans son enceinte la Hongrie le 22 juin. C’est à l’âge de 16 ans que Lopes a choisi la Seleção. « Pour moi, c’était logique, c’était le cœur qui parlait. Depuis tout petit, c’était la sélection du Portugal. J’étais déjà fan du Portugal des Vítor Baía, Rui Costa, Figo…», racontait-il dans France Football. Celui qui considère que Cristiano Ronaldo est « le plus grand joueur du monde » a passé tous ses étés au Portugal jusqu’à l’adolescence.

AFP

 

Les commentaires sont fermés.