1528DEDI
topblog Ivoire blogs

14 avril 2016

Eric Bailly, l'Eléphant du sous-marin jaune

 

media
Eric Bailly au duel avec un joueur du Bayer Leverkusen lors d'un match de Ligue Europa.REUTERS/Wolfgang Rattay

Le club espagnol de Villarreal affronte le Sparta Prague ce 14 avril en quarts de finale de Ligue Europa avec dans ses rangs Eric Bailly. Après des débuts mitigés, le jeune défenseur central ivoirien a gagné sa place de titulaire et s'avère être l'atout défensif numéro un de son équipe.

Il n’a que 22 ans et pourtant, il représente l’avenir de la Côte d’Ivoire en défense. Malgré son âge, Eric Bailly a déjà pas mal d’expérience. A seulement 20 ans, il faisait partie, à la surprise générale, des joueurs ivoiriens qui ont remporté la CAN 2015 sous les ordres d’Hervé Renard en Guinée équatoriale. A peine plus d’un an plus tard, le jeune défenseur et champion d'Afrique a connu une progression fulgurante avec Villarreal.

Transféré de l’Espanyol Barcelone, où il n’avait joué que cinq matches, vers Villarreal en janvier 2015 pour 5,7 millions d’euros, le natif de Bingerville en Côte d’Ivoire a mis quelques mois à s'acclimater à son nouveau club avant d'enchaîner les bonnes performances. Depuis le début de saison, Bailly a joué 29 matches avec Villarreal, dont 21 en Liga et 5 en Ligue Europa avec un but, et s’est imposé comme l’un des cadres de la formation entraînée par Marcelino.

Pisté par de grosses écuries européennes

La Ligue Europa fait la part belle aux buteurs africains. Avec 7 buts chacun, Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) et Cédric Bakambu (Villarreal) se disputent actuellement le titre de meilleur buteur africain de la compétition.Le Camerounais Abubakar Oumaru, attaquant du FK Partizan Belgrade est à deux longueurs.

Puissant, rapide, dur sur l’homme et impérial dans les airs, Eric Bailly n’a pas tardé a attiré l’attention des grosses écuries européennes. Séduits par sa grosse marge de progression, Manchester City, Chelsea, la Juventus ou encore le Bayern Munich gardent un œil sur le jeune Ivoirien qui, aux côtés de Diego Godin, Sergio Ramos ou Javier Mascherano, est aujourd'hui considéré comme l'un des meilleurs défenseurs de Liga espagnole.

Hervé Renard ne dira pas le contraire, lui qui lors de la CAN 2015 conseillait à son joueur « de progresser dans la relance » concédait qu’il fallait lui fixer « des objectifs encore un peu plus élevés » pour lui faire passer un palier.

Ce soir, l’objectif sera la qualification pour les demi-finales de la C3. Eric Bailly devrait être une fois de plus titulaire pour affronter le Sparta Prague. Vainqueurs 2-1 chez eux à l’aller, les joueurs de Villarreal ont les cartes en main pour aller plus loin. D’autant que s’ils disposent d’un atout majeur en défense avec Eric Bailly, il faudra aussi compter sur l’autre africain en forme de Villarreal, le Congolais Cédric Bakambu. Avec 7 réalisations depuis le début de la compétition, tout réussi en ce moment au Léopard.

rfi

Les commentaires sont fermés.