1528DEDI
topblog Ivoire blogs

12 février 2016

Le Maroc vire Badou Zaki et espère recruter Hervé Renard

media

Le Marocain Badou Zaki.AFP PHOTO/ FADEL SENNA

Badou Zaki n’est plus le sélectionneur de l’équipe du Maroc. La Fédération royale marocaine (FRMF) a limogé le technicien pour résultats insuffisants. La FRMF n’a pas encore désigné de successeur, même si elle serait en négociations avec le Français Hervé Renard.

Vingt mois après sa nomination, Badou Zaki a été limogé de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale A marocaine de football. La Fédération royale marocaine (FRMF) a justifié ce limogeage par les résultats insuffisants des Lions de l’Atlas.

La FRMF a notamment invoqué la piètre prestation du Maroc au Chan 2016, avec une élimination dès le premier tour. Badou Zaki n’était pourtant pas en charge de l’équipe nationale locale présente au Rwanda…

Sous son mandat, les sélections marocaines A et locale ont remporté 12 matches, contre 5 défaites et 4 matches nuls. Un bilan qui ne dit pas tout. Est reproché à Badou Zaki un projet de jeu pas toujours lisible et les faibles progrès de l’équipe nationale.

Hervé Renard à la suite ?

La FRMF aimerait confier la gestion des Lions A et A’ au même technicien, désormais. Ce pourrait être Hervé Renard. Ce dernier a été vu au Maroc, indique la presse locale.

Champion d’Afrique avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015), le Français est sans travail depuis son départ du club de Lille (France), cet hiver.

Le successeur de Badou Zaki devra, quoiqu’il arrive, qualifier le Maroc pour la Coupe d’Afrique des nations 2017, voire la Coupe du monde 2018.

rfi

Les commentaires sont fermés.