1528DEDI
topblog Ivoire blogs

07 décembre 2015

Fifa: «Le JDD» présente un document susceptible de blanchir Platini

 

media
Michel Platini, en août 2014 à Monte-Carlo.REUTERS/Eric Gaillard/Files

Peut-être un rebondissement dans l'affaire Platini. Pour la première fois, un document pourrait blanchir le Français, soupçonné d'avoir bénéficié d'un paiement controversé de 1,8 million de francs suisses. D'après Le Journal du dimanche, il existe un rapport de l'UEFA où cette rémunération est bien retranscrite. Il pourrait permettre à Platini de relancer sa candidature à la présidence de la Fifa.

Il s'agit d'une phrase dans un texte de 23 pages, mais elle pourrait tout changer. Le JDD révèle ce dimanche 6 décembre l'existence d'un rapport du comité exécutif de l'UEFA datant de 1998. Il y est mentionné notamment « un salaire d'un million de francs suisses » au bénéfice de Michel Platini pour son rôle à la Fifa. Une grande première, dans l'affaire qui concerne l'ancien Ballon d'or, soupçonné d'avoir touché un « paiement déloyal » de la part de Joseph Blatter.

Si ce document est authentique, il prouverait noir sur blanc qu'il était bien question d'une rémunération. Le rapport démontrerait également que les membres du comité exécutif de l'UEFA savaient qu'il allait toucher cet argent. Les avocats de M. Platini devraient donc logiquement l'utiliser dans les multiples procédures dans lesquelles il est engagé.

« Cette pièce vient démontrer, contrairement à la thèse sur laquelle repose toute l’accusation, que le contrat de Michel Platini avec la Fifa n’avait aucun caractère occulte, et que de nombreuses personnes, y compris à l’UEFA et à la Fifa, en avaient connaissance dès 1998 », commente l'un des conseils de l'actuel président de l'UEFA dans Le JDD.

« Effectivement, renchérit le journal hebdomadaire français, selon le document en possession du JDD, tout le bureau exécutif de l'UEFA en 1998, et parmi eux trois membres de la Fifa, savaient dès 1998 que le salaire de Platini à la Fifa était d'un million de francs suisses annuels. »

 
 

Suspendu provisoirement, l'ancien capitaine des Bleus a fait appel auprès du tribunal arbitral du sport, qui rendra sa décision dans les prochains jours. Il doit également être entendu par la commission d'éthique de la Fifa, entre le 16 et le 18 décembre. Ce rapport pourrait changer la donne pour M. Platini, et lui permettre de relancer son objectif ultime : rafler la présidence de la Fifa.

rfi

Les commentaires sont fermés.