1528DEDI
topblog Ivoire blogs

30 novembre 2015

L'Étoile du Sahel s'offre la Coupe de la Confédération

 

media
Mohamed Amine Ben Amor de l'Etoile du Sahel lors de la finale aller à Johannesburg.AFP PHOTO / GORDON HARNOLS

L’Étoile Sportive du Sahel s’est adjugé la Coupe de la Confédération en battant à Sousse les Sud-Africains des Orlando Pirates ce dimanche 29 novembre (1-0). Les Tunisiens ont tenu après avoir marqué en première période. Il s'agit de leur deuxième sacre dans l'épreuve, après celui obtenu en 2006.

L’Étoile du Sahel tient désormais sa deuxième Coupe de la confédération après avoir battu à domicile les Orlando Pirates lors du match retour. Ce succès est à mettre sur le compte d’ Ammar Jemal qui a inscrit le seul but de la rencontre à la 24e minute sur un centre détourné d'Iheb Msakni.

Et c’est Jemal qui avait été déjà buteur lors du match aller à Johannesburg dans les toutes dernières minutes. « L’Étoile est prête à gagner le défi, mais les joueurs doivent garder les pieds sur terre », avait-il indiqué en conférence de presse d’avant match.

Lors de cette rencontre, l’international algérien Baghdad Bounedjah, très attendu, a été contraint de quitter la pelouse du stade de Sousse après une blessure à la cheville (19e). Mais cela n'a pas déstabilisé le club tunisien. Les Etoilés auraient pu marquer un second but, mais l'arbitre a refusé de leur accorder un penalty.

En seconde période, les hommes de Benzarti ont souffert. Ils ont quand même tenu tête aux Sud-Africains qui commençaient à devenir plus dangereux avec trois occasions franches. Le gardien Ayman Mathlouti, douzième saison avec l’Étoile, s’est montré décisif à plusieurs reprises. Ses coéquipiers peuvent le remercier dans la conquête de ce nouveau titre devant 25 000 spectateurs.

Orlando Pirates était le premier club sud-africain à disputer la finale de la Coupe de la Confédération depuis sa création en 2004. Après avoir réussi à tenir en échec Orlando Pirates sur son terrain, il y a une semaine, l'Étoile du Sahel a confirmé sa suprématie. « C’est une consécration pour une équipe qui s’est battue pendant huit mois. Nous avons dû être efficaces face à des ténors du football africain pour décrocher ce titre », raconte à RFI Ridha Jeddi, l’entraîneur adjoint de l’Étoile du Sahel.
rfi

Ligue 1: Paris intouchable, Marseille a du coeur

 

media
L'attaquant de l'OM Michy Batshuayi, buteur face à Monaco, le 29 novembre 2015 au VélodromeAFP
 

Le PSG trace tranquillement sa route en Ligue 1 et s'est assuré du titre honorifique de champion d'automne à quatre journées de la mi-saison, alors que Marseille ne décolle toujours pas mais s'est accroché pour arracher le nul contre Monaco (3-3), dimanche en clôture de la 15e journée.

Paris, si loin

Qualifié en 8e de finale de Ligue des champions, champion d'automne à un peu moins d'un mois de la trêve: le PSG est parti sur des bases très élevées et va aborder 2016 en position de force.

En France, le club détenu par le Qatar n'a pas d'adversaire à sa mesure pour l'empêcher de rafler un 4e sacre national d'affilée. Troyes, la lanterne rouge, l'a appris à ses dépens en étant balayé au Parc des Princes, samedi (4-1).

 
 Avec 13 points d'avance sur Caen, surprenant 2e après sa démonstration à Bordeaux (4-1), le PSG peut voir venir. Ses rivaux habituels sont eux encore plus loin, Lyon (4e) est à 16 longueurs et Marseille (11e) à 22.

Marseille au moral, Lyon en plein cauchemar

Marseille a bien failli subir un 7e revers en L1 face à Monaco, le 4e au Vélodrome. Mais les troupes de Michel sont revenues deux fois au score pour récolter un point précieux (3-3). Un score qui fait de cette journée la plus prolifique de la saison avec 35 buts, devant les 34 buts de la 8e journée. L'inévitable George-Kevin Nkoudou a joué les héros en égalisant à la 82e minute.

L'OM est laborieux et manque de grands talents dans son effectif, hormis l'indispensable Lassana Diarra, la défense est une passoire mais Michel peut au moins compter sur le mental en fer de ses joueurs, qui n'ont perdu qu'une fois depuis le 22 octobre, toutes compétitions confondues.

A Lyon, le classement est meilleur mais l'ambiance paraît plus pesante après la déroute subie à domicile contre Montpellier (2-4), vendredi. Ejecté sans ménagement de toutes les compétitions européennes, défait à quatre reprises en cinq matches, l'OL est en crise et le gardien Anthony Lopes a même évoqué "un sentiment de honte".

La pression monte autour de l'entraîneur Hubert Fournier mais le président Jean-Michel Aulas a surtout voulu pointer du doigt la responsabilité de ses joueurs dans les déboires actuels de l'équipe.

"Je ne vais pas faire ce plaisir à nos détracteurs de me séparer de mon entraîneur. A l'OL, nous sommes tous dans le même bateau. Nous ne paniquons pas, ce n'est pas le genre de la maison. Il est même urgent de ne rien faire", a affirmé M. Aulas au Progrès, émettant en revanche des doutes "sur l'implication de certains joueurs".

Reste à savoir si la fin du parcours continental de Lyon et l'allègement de son calendrier, trop exigeant jusqu'ici pour un effectif de ce niveau, lui sera profitable ou pas.

Lille et Bordeaux, bonjour tristesse

Il n'y a pas eu d'effet Antonetti à Lille. Le successeur d'Hervé Renard au poste d'entraîneur n'a pas réussi à réveiller le Losc pour ses débuts sur le banc à Angers (2-0), samedi. Pire, il se retrouve dans une position de relégable (18e) qui a de quoi inquiéter.

Champion de France en 2011, Lille a vendu tous ses joyaux et a enclenché depuis une lente descente aux enfers. Frédéric Antonetti va avoir du pain sur planche pour redresser la situation.

Bordeaux, englué à une piteuse 14e place, a de son côté subi une véritable humiliation devant son public et aura peut-être du mal à s'en remettre.

Cette lourde défaite fragilise surtout la position de l'entraîneur Willy Sagnol, déjà bien secoué il y a un mois et à court de solutions.

Le président de Bordeaux Jean-Louis Triaud a parlé de "honte" avant de tempérer son propos: "Mon naturel optimisme me ferait penser que c'est plutôt un accident. La claque est tellement grosse, c'est trop gros pour être définitif et permanent".

AFP

Résultats de la 15e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Lyon - Montpellier 2 - 4

samedi

Paris SG - Troyes 4 - 1

Toulouse - Nice 2 - 0

Reims - Rennes 2 - 2

Gazélec-Ajaccio - Lorient 1 - 1

Nantes - Bastia 0 - 0

Angers - Lille 2 - 0

dimanche

Saint-Etienne - Guingamp 3 - 0

Bordeaux - Caen 1 - 4

Marseille - Monaco 3 - 3

27 novembre 2015

FIF-Eléction Philippe Legré aux commandes de la Commission électorale

 

 

 

 L’ancien ministre des Sports Philippe Legré a été désigné jeudi Président de la Commission électorale de la FédérationIvoirienne de Football (FIF) par ses pairs, Membres de ladite Commission, aussitôt après son installation officielle par M. Sory Diabaté, 1erVice-Président représentant le Président de la FIF.

 

A la sortie de la première séance de travail de la Commission électorale, M. Philippe Legré s’est dit « honoré et fier » d’occuper ce poste.

 « C’est aussi rendre service au sport que d’avoir été choisi pour organiser de façon claire et transparente les élections qui vont permettre à la FIF d’avoir un nouveau Président pour pouvoir mener à bien les actions de la FIF », a affirmé M. Legré.

 Rappelant le rôle important que le football joue dans le processus de réconciliation des Ivoiriens, M. Philipe Legré promet s’investir pleinement afin de mériter la confiance qui lui est faite par ses pairs de la Commission électorale.

 « La Commission est une équipe et chaque Membre a son mot à dire. C’est l’intelligence collective qui va permettre de décliner le chronogramme d’activités. Les documents que nous avons reçus constituent notre boussole de travail. Dès le lundi 30novembre, nous tenons une réunion et sur la base du 20 février 2016, date de la prochaine élection, nous allons mettre en place un chronogramme d’activités pour tenir dans les délais », a révélé M. Philippe Legré.

E.K

 

Liste des Membres de la Commission Electorale

Membres titulaires : Legré Philippe, Débrimou Nicolas, Diakité Issa, Dié Kacou Eugène, Kanté Hassan Keffina, Me Klemet-Nguessan Kouamé, Me Ouattara Mamadou

Membres suppléants : Kouamé Allah Jean-Marie, Tchétché Aimé, Yapo Constant