1528DEDI
topblog Ivoire blogs

27 novembre 2015

Présidence Fifa: la Confédération sud-américaine soutient Infantino

 

media
Le secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino lors d'une conférence de presse au siège de l'instance européenne à Nyon, le 15 octobre 2015AFP/Archives
 

Les dirigeants du football sud-américain soutiendront "en bloc" l'actuel secrétaire général de l'UEFA Gianni Infantino pour la présidence de la Fifa, a annoncé jeudi le président de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) Juan Angel Napout.

"Nous voterons en bloc (pour Infantino), c'est décidé. Nous avons discuté avec Gianni, et c'est ce que nous avons défini", a déclaré Napout au quotidien Folha de Sao Paulo, après une réunion à la Confédération brésilienne de football à Rio de Janeiro.

Infantino, le dernier à se déclarer parmi les sept candidats à la présidence de la Fifa, a rencontré le président de la Conmebol ainsi que d'autres dirigeants en novembre au siège de la Confédération sud-américaine à Asuncion (Paraguay).

Le Suisse avait réaffirmé pendant sa visite à Asuncion qu'il maintiendrait les quatre qualifiés directs sud-américains pour la Coupe du monde et la possibilité d'une cinquième place grâce à un match de barrage avec une nation d'un autre continent.

 
 Infantino a annoncé sa candidature à la tête du football mondial après la suspension temporaire de Michel Platini, actuel président de l'UEFA, par la commission d'éthique de la Fifa dans le cadre d'un large scandale de corruption qui la frappe au plus haut niveau.

Infantino a affirmé que Platini était finalement autorisé à se présenter à la présidence de la Fifa, il retirerait sa candidature.

L'élection à la présidence de la Fifa, pour succéder à Joseph Blatter lui même suspendu, doit avoir lieu le 26 février à Zurich. Six candidats sont en lice en plus de Gianni Infantino: le cheickh Salman du Bahreïn, le Sud-Africain Tokyo Sexwale, le prince Ali de Jordanie, le Français Jérôme Champagne, le Libérien Musa Bility et Michel Platini s'il est autorisé à se présenter.

AFP

Les commentaires sont fermés.