1528DEDI
topblog Ivoire blogs

16 octobre 2015

Ligue 1: la belle histoire de Giovanni Sio à Rennes

 

mediaGiovanni Sio après son but face à Lille, le 18 septembre 2015.AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD

Joueur important depuis le début de saison de Rennes, Giovanni Sio semble s'être acclimaté très rapidement en Bretagne. L’international ivoirien a posé ses valises avec l’intention de briller toute une saison.

Un vrai gagneur. C’est un peu le sentiment que l’on a après une nouvelle discussion avec Giovanni Sio. On se souvient d’ailleurs que lorsqu’il était arrivé à Sochaux puis Bastia, il avait l’intention ensuite de trouver un club de Ligue pour s’installer dans la durée. Avec Rennes, c’est chose faite. Si Giovanni Sio vit toujours à l’hôtel, il a bel et bien posé ses valises avec le Stade Rennais en inscrivant déjà quatre buts avec les Rouge et noir. Lors de la saison 2012-2013, Giovanni Sio avait tout de même connu Wolfsburg, Augbsurg, Sochaux, et Bâle. Une sacrée ballade.

Un globe-trotter qui a trouvé son point de chute !

« On peut toujours mieux faire, mais je crois que mon début de saison est pas mal. Je suis content d’avoir marqué assez rapidement », raconte celui qui a été formé chez les voisins nantais où il a marqué un but à la 89e minute lors de la cinquième journée. Né en Loire-Atlantique, Sio aurait aimé débuter sa carrière à Nantes. Mais à l’époque (2007), il choisit la Real Sociedad en Espagne faute de contrat chez les Canaris.

Ce globe-trotter du ballon rond s’est donc très rapidement acclimaté à Rennes. « Aujourd’hui je me sens bien et je suis même heureux d’être dans une ville que je connaissais étant jeune. Rennes est un club avec beaucoup d’ambitions. Il a un projet et c’est ce qui me convient le mieux», reconnaît-il. « Après mon passage à Bastia, je n'ai pas fait de pause. J’ai continué ma préparation pour être physiquement prêt », explique Giovanni Sio en toute modestie.

 
 

« Quand il parle dans le vestiaire, on l'écoute »

Doté d’un caractère bien trempé, Giovanni Sio n’hésite pas et à prendre la parole et à afficher ses ambitions face à ses coéquipiers. «Quand il parle dans le vestiaire, on l'écoute », a confié l’international sénégalais Abdoulaye Diallo, qui évolue au poste de gardien. « Je suis quelqu’un de très impliqué. J’essaye de donner le meilleur de moi-même à chaque instant. Que ça soit sur le terrain ou dans les vestiaires », avoue-t-il. « Sans vouloir brûler les étapes, j’espère que Rennes fera encore mieux que la saison dernière (9e, NDLR)», en parlant des ambitions du club. En ce qui concerne les siennes, s’il ne calcule pas, il aimerait au moins inscrire dix buts cette saison. L’ancien va-t-il devenir le buteur tant attendu par le Stade Rennais ces dernières saisons avec Paul-Georges Ntep ?

En dehors de la Ligue 1, Giovanni Sio a un autre chantier : celui de participer à la prochaine CAN au Gabon en 2017. S’il n’a pas été appelé en 2015 pour le sacre des Éléphants en Guinée équatoriale, Giovanni Sio, onze sélections, ne veut pas rester sur un sentiment de frustration. « Ça fait partie du football et c’est comme ça. Maintenant c’est la CAN 2017 au Gabon que j’ai dans la tête. Et pour convaincre le sélectionneur, je dois être très fort en club », comment-il simplement.

rfi

Les commentaires sont fermés.