1528DEDI
topblog Ivoire blogs

21 août 2015

Espérance Tunis: José Anigo claque la porte

 

media

Le passage de José Anigo sur le banc de l'Espérance de Tunis aura duré deux mois. Le technicien français a annoncé que le match de ce week-end, entre l'EST et Al Ahly serait son dernier à la tête du club tunisien.

« Le match contre Al Ahly sera mon dernier à la tête de l’Espérance, peu importe le résultat». José Anigo se savait sur la sellette après son entame mitigée, il a visiblement devancé l'inévitable en annonçant, ce jeudi, son départ de l'Espérance de Tunis moins de deux mois après son arrivée sur le banc du géant tunisien.

Il faut dire que le bilan du technicien français n'est pas vraiment flatteur: six matches, deux victoires, quatre défaites et des Sang et Or quasiment éliminés de la Coupe de la Confédération 2015. L'arrivée imposée d'un adjoint local, Riadh Bennour, n'aura rien changé. Le match de ce week-end, face à l'ogre égyptien, comptant pour la 5e journée de la Coupe de la Confédération, servira surtout à l'ancien entraîneur de l'OM de redorer un blason bien écorné après son passage bien mitigé sur le banc de l'EST.

Anigo rend son tablier « peu importe le résultat »

Anigo, 54 ans, avait déjà offert sa démission par deux fois au président président Hamdi Meddeb. Refusé. La troisième sera donc la bonne pour le Français, plus vraiment en odeur de sainteté du côté du Parc B.

 

A un mois du coup d'envoi du championnat local, l'Espérance devra se trouver un autre entraîneur. La presse tunisienne évoque déjà des contacts avec des techniciens étrangers. Selon La Provence, son

ancien adjoint Bernard Rodriguez, arrivé avec lui en Tunisie, devrait rester au club et pourrait le remplacer

rfi

Les commentaires sont fermés.