1528DEDI
topblog Ivoire blogs

30 juin 2015

Sélectionneur de la Côte d’Ivoire: Frédéric Antonetti en pôle position

 


Entrainement SRFC St-Malo 2013 (83bis).jpg

Cinq dossiers de candidature au poste de sélectionneur de l’équipe de Côte d'Ivoire ont été retenus, sur une liste de 59 candidats à la succession d’Hervé Renard. Il s’agit des Français Patrice Neveu, Michel Dussuyer et Frédéric Antonetti (en pôle position), du Portugais Paulo Duarte et du Polonais Henryk Kasperczak.

Le très convoité poste de sélectionneur de l’équipe de Côte d’Ivoire a de fortes chances de revenir à un entraîneur européen qui connaît bien l’Afrique. La Fédération ivoirienne de football (FIF) a en effet retenu les candidatures des Français Patrice Neveu, Michel Dussuyer et Frédéric Antonetti, du Portugais Paulo Duarte et du Polonais Henryk Kasperczak. Des cinq finalistes, seul Antonetti est novice sur le continent. Mais l'ancien entraîneur du stade Rennais et de l'OGC Nice selon certaines indiscrétions dans les couloirs de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF). Le natif de Venzolasca en haute-corse serait apprécié pour sa rigueur dans sa gestion d'effectif et surtout sa grande rigueur dans le travail. La rigueur, un critère important pour la FIF qui tiens à préserver l'état d'esprit qui a prévalu pendant la CAN 2015 avec Hervé Renard.

La FIF avait énoncé des critères clairs : être expérimenté, parler français et accepter de vivre à Abidjan, notamment. Des critères que remplissent bien l'ancien milieu de terrain de SC Bastia entre 1987-1990.

Patrice Neveu connaît bien l’Afrique de l’Ouest, après avoir notamment dirigé le Niger (1999), la Guinée (2004-2006) et la Mauritanie (2012-2014). Le Français, qui a abattu un travail considérable avec les Mauritaniens, aimerait désormais retrouver une sélection de premier plan, après deux années à la tête de la sélection de RDC (2008-2010).

C’est aussi le cas de Michel Dussuyer, qui a quitté ses fonctions en Guinée après la CAN 2015. L’ex-gardien de but, qui a aussi dirigé le Bénin entre 2008 et 2010, avait été adjoint d’Henri Michel à la tête des Eléphants ivoiriens, en 2006.

Henryk Kasperczak était entraîneur des Eléphants en 1993-1994

Henryk Kasperczak, lui, a déjà dirigé l’équipe ivoirienne… en 1993-1994. C’était une autre époque mais le Franco-Polonais est le plus expérimenté des cinq candidats. Il a aussi encadré la Tunisie (1994-1998), le Maroc (2000), le Mali (2001-2002 puis 2013-2015) et le Sénégal (2006-2008). Ses deux dernières CAN, en 2008 avec les Sénégalais et en 2015 avec les Maliens, ont toutefois été décevantes avec des éliminations au premier tour.

Le bilan de Paulo Duarte en Coupe d’Afrique est assez mitigé. Le Portugais n’a pas franchi le premier tour avec le Burkina Faso en 2010 et 2012. Il n’a pas su non plus qualifier le Gabon pour l’édition 2013.

Enfin, la désignation de Frédéric Antonetti serait une surprise. L’ex-coach de Bastia, Saint-Etienne, Nice et Rennes (France) ne répond pas totalement au cahier des charges de la FIF.

Celle-ci devrait dévoiler le nom du successeur d’Hervé Renard « fin juin-début juillet ». Le Français a quitté son poste pour diriger le club de Lille. Sous sa houlette, les Eléphants avaient remporté la Coupe d’Afrique des nations 2015.

rfi

Les commentaires sont fermés.