1528DEDI
topblog Ivoire blogs

13 avril 2015

JUSTICE: Le footballeur sénégalais Souleymane Diawara incarcéré à Marseille

 

mediaL'ex-international sénégalais Souleymane Diawara.AFP PHOTO / JEAN CHRISTOPHE MAGNENET

Le défenseur sénégalais de l'OGC Nice (Ligue 1) Souleymane Diawara a été mis en examen et écroué à la prison des Baumettes, jeudi 9 avril au soir à Marseille, dans le cadre d'une enquête sur une « extorsion » de fonds.

Âgé de 36 ans, l’ancien international sénégalais a été mis en examen pour « extorsion de fonds et tentative » d'extorsion de fonds, et placé en détention provisoire, jeudi 9 avril au soir, aux Baumettes. La veille, il avait été placé en garde à vue puis déféré devant le parquet et mis en examen. Quatre autres personnes, dont le frère de Souleymane Diawara, ont également été mises en examen, toujours pour « extorsion de fonds et tentative », et écrouées.

Une voiture comme litige

Selon une source proche de l'enquête, Diawara aurait été victime d'une escroquerie et aurait tenté de se faire justice lui-même, aidé de comparses. Une vente de voiture serait au cœur de cette affaire. Un habitant d’un village des Alpes de Haute-Provence dans le sud de la France aurait cédé un Porsche Cayenne pour la somme de 50 000 euros. Le joueur aurait payé en liquide, mais le véhicule était déclaré volé et recherché par la police. L'individu visé, qui a subi des «pressions» pour rembourser le bien, a porté plainte. Il a été entendu par la gendarmerie. Les avocats du footballeur auraient déjà déposé un référé pour sa remise en liberté.

Un litige qui « n'a rien à voir avec le club »

Souleymane Diawara a été formé au Havre avant de jouer à Sochaux (2003-2006) et Bordeaux (2007-2009). Mais c'est surtout comme défenseur central de l'Olympique de Marseille qu'il a étoffé son palmarès, remportant notamment un championnat (2010) et deux Coupes de la Ligue (2010 et 2011). Après cinq saisons à l'OM, qui a décidé de ne plus jamais attribuer son numéro 21 pour lui rendre hommage, Diawara avait rejoint l'OGC Nice en 2014. L'entraîneur adjoint du club de Nice, Fred Gioria s'est dit « très peiné pour l'homme, qui est quelqu'un de très très bien. Nous n'en savons pas plus, cela n'a rien à voir avec le club ».

rfi

Les commentaires sont fermés.