1528DEDI
topblog Ivoire blogs

26 mars 2015

Le Gabon bat le Mali 4-3 en préparation

 

mediaLe Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang.REUTERS/Mike Hutchings

L’équipe du Gabon a battu celle du Mali 4-3, ce 25 mars 2015 à Beauvais en France, en match de préparation aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2017 et de la Coupe du monde 2018. L’attaquant gabonais Pierre-Ememrick Aubameyang a inscrit un doublé durant cette rencontre tout sauf amicale.



Les équipes du Mali et du Gabon n’ont pas pris leur premier match amical post-Coupe d’Afrique des nations 2015 à la légère. Les Gabonais et les Maliens, éliminés au premier tour de la CAN 2015, voulaient repartir sur de bonnes bases, ce 25 mars 2015 à Beauvais, en France. Malgré le froid, une pelouse grasse et l’absence d’enjeu, les Aigles et les Panthères se sont livrés une grosse bataille, parfois à la limite de la correction.

Dès la 5e minute, sur un corner, le ballon est ainsi prolongé vers le défenseur Molla Wagué qui force son passage jusqu’au fond des filets : 1-0. Vers la demi-heure de jeu, sur une contre-attaque, l’attaquant Moussa Marega est tout près de doubler la mise et de marquer son premier but en sélection. Mais le gardien de but adverse Didier Ovono le gêne et Marega envoie finalement le ballon sur le poteau (28e). A la 43e minute, le défenseur Molla Wagué, monté aux avant-postes, reprend un ballon de la tête et force Ovono à le dévier sur la barre transversale.

Un Gabon à réaction

Les Gabonais ne sont pas en reste durant cette première période. Notamment leur attaquant vedette Pierre-Emerick Aubameyang qui bute sur le gardien Mamadou Samassa avec une frappe enroulée (14e), un ballon piqué (26e) ou qui tire de peu à côté du cadre (16e). L’avant-centre Malick Evouna n’est pas plus en réussite sur un service d’Aubameyang (17e). Mais le joueur du Wydad Casablanca (Maroc) a le mérite d’insister et il égalise à la 35e minute : 1-1. Le N°7 a coupé la trajectoire d’un centre au premier poteau délivré par le milieu de terrain André Biyogo Poko.

En début de seconde période, Jorge Costa, le sélectionneur de l’équipe du Gabon ne procède à aucun changement. Le Portugais persiste avec ses choix. Aubameyang sur coup franc (48e) puis Evouna d’une reprise pas assez appuyée (50e) ne sont pas loin de lui donner raison. Ce sont toutefois les Aigles qui doublent le score grâce à une reprise du plat du pied du défenseur Molla Wagué, encore lui : 2-1, 57e.

Un Aubameyang show mais pas trop

La joie des Maliens est de courte durée. Evouna est accroché dans la surface de réparation estime l’arbitre Ruddy Buquet. Aubameyang mystifie Samassa avec un penalty tiré façon « panenka » : 2-2, 63e. Dans la foulée, le joueur du Borussia Dortmund donne l’avantage aux siens avec une frappe à ras-de-terre qui trompe un Samassa fébrile : 2-3, 65e.

Le public du Stade Pierre-Brisson en a pour son argent. A la 82e minute, le Malien Bakary Sako remet tout le monde à égalité avec un beau coup franc enroulé : 3-3. Dans la foulée, Aubameyang bénéficie d’un nouveau penalty, suite à une faute de Kalifa Traoré sur Johan Lengoualama. Traoré est exclu. Mais Samassa repousse cette fois la tentative adverse. Qu’importe : Bruno Ecuele Manga jaillit dans les arrêts de jeu et donne la victoire aux Panthères : 3-4.

« Venir pour prendre du plaisir »

« Dans ces matches amicaux-là, le plus important, c’est de venir pour prendre du plaisir, a commenté après coup l’attaquant gabonais Frédéric Bulot. Après, on ne vient pas ici en vacances. L’idée, c’est de construire quelque chose match après match. Ça nous aidera à être plus performants pour les prochaines éliminatoires ».

Le défenseur malien Molla Wagué partage cette analyse : « Il y a eu beaucoup de chamboulements au sein de notre sélection, avec un changement de coach (Alain Giresse a remplacé Henryk Kasperczak, Ndlr). Ce match nous a permis de nous revoir après la CAN. Ce soir, il y a eu du bien et du moins bien. Mais on va travailler avec notre nouveau coach et ça va aller. »

rfi

Les commentaires sont fermés.