1528DEDI
topblog Ivoire blogs

26 février 2015

Le championnat égyptien va reprendre à huis clos

 

mediaDes supporteurs massés devant le stade où se déroulait le match Zamalek-Enpi, le 8 février au Caire.REUTERS/Stringer

Le championnat de football va reprendre en Egypte, après une période de deuil de quarante jours, mais sans aucun spectateur jusqu’à nouvel ordre. Cette décision fait suite à la suspension provisoire des compétitions annoncée après la tragédie du 8 février qui a fait dix-neuf morts au Caire en marge de la rencontre Zamalek-Enpi.

Les matchs de football de haut niveau vont reprendre en Egypte après avoir été suspendus à la suite de violences meurtrières devant un stade début février mais aucun supporteur ne pourra y assister, a annoncé mercredi 25 février le gouvernement égyptien.

Le championnat d'Egypte de première division avait été suspendu après la mort de 19 personnes le 8 février devant un stade de football du Caire lorsque la police avait tiré des grenades lacrymogènes et ouvert le feu à la chevrotine sur des supporteurs qui tentaient d'entrer dans l'édifice, entraînant une bousculade.

« Période de deuil de quarante jours »

Pour ce match du 8 février entre Zamalek et Enpi, les deux premiers au classement, le ministère de l’Intérieur avait autorisé la vente de 10.000 billets, une restriction mise en place après la catastrophe du stade de Port-Saïd qui avait fait 74 victimes il y a trois ans. A 17 heures, il y avait 7.000 spectateurs à l’intérieur du stade, mais près de 10.000 autres cherchaient à entrer. La police était intervenue pour les en empêcher et c’est là que le drame s’était noué. Le gouvernement égyptien avait presqu’aussitôt suspendu le championnat sine die.

Une commission de responsables des ministères de l'Intérieur et des Sports va maintenant être créée pour « adopter des mesures pour la reprise du championnat sans aucun spectateur après la fin de la période de deuil de quarante jours », indique un communiqué officiel. Le gouvernement ne précise cependant pas la date exacte de la reprise des matchs et quand les supporteurs seront à nouveau autorisés à y assister.

Ce climat délétère dans son football a certainement pesé dans la décision de la Fédération égyptienne de football, annoncée il y a quelques jours, de renoncer à se porter candidate à l’organisation de la CAN 2017, même si cette raison n’a pas été officiellement invoquée.
rfi

 

 

 

Les commentaires sont fermés.