1528DEDI
topblog Ivoire blogs

11 février 2015

Primes de victoire à la CAN: Combien les Ivoiriens ont-ils touché?

 

mediaUne pluie de récompense s'abat sur les joueurs ivoiriens, vainqueurs de la CAN 2015.REUTERS/Amr Abdallah Dalsh

Les Eléphants, vainqueurs dimanche 8 février de la Coupe d’Afrique des nations 2015, viennent de recevoir une prime de la part d’Alassane Ouattara, le chef de l'Etat ivoirien. Chaque joueur repart avec une villa et une important somme « en espèces » sans oublier la cagnotte du vainqeur de .

Le dernier arrêt et le tir au but victorieux de Copa Barry face au Ghana dimanche 8 février au bout de la nuit rapporte gros aux Eléphants. Grâce à ce deuxième sacre continental, les Eléphants ont été accueillis triomphalement dans Abidjan le lendemain en compagnie du chef d’Etat, Alassane Ouattara, ravi du succès des coéquipiers de Yaya Touré. Ce dernier a d’ailleurs décidé de les remercier en leur offrant des primes conséquentes.

Invité au palais présidentiel, Hervé Renard a été le plus « gâté ». Le sélectionneur français de la Côte d’Ivoire, qui a déjà remporté cette compétition en 2012 avec la Zambie, a reçu un bonus le plus élevé : plus de 114 000 euros. Ses joueurs ne sont pas en reste. Chacun est reparti avec le titre de propriété d’une villa à 46 000 euros ainsi que cette même somme « en espèces », selon le ministre des Sports Alain Lobognon. Le staff technique et administratif de son côté se partagera 460 000 euros.

1,5 milliard de dollars offerts par la CAF

 

« Grâce à vous, la Côte d'Ivoire est rassemblée à nouveau, a déclaré le président Alassane Ouattara. Vous avez réussi à reconstruire une équipe unie et solidaire qui n'a qu'un seul objectif: gagner et gagner encore. C'est une leçon de rassemblement. Cela fait près d'un quart de siècle que nous en rêvions, mais maintenant cette coupe est bien là. Et maintenant, jamais deux sans trois ! »

Parmi ce total de trois millions d’euros offerts par le chef d’Etat ivoirien, une enveloppe de 380 000 euros a également été distribuée à la Fédération ivoirienne de football qui hérite en outre de la prime offerte par la Confédération africaine de football en cas de succès final : 1 500 000 dollars, que se partageront également en partie les joueurs (le montant n’a pas été communiqué).

Lors de cette réception présidentielle, l'ensemble de la sélection a également été décorée du titre de chevalier de l'Ordre national. Les frères Touré, Copa Barry et Siaka Tiéné, déjà distingués par le passé, ont été promus officiers de l'Ordre national, tout comme Hervé Renard.

Sory Diabaté provoque Hervé Renard

Les joueurs, la Fédération et le staff technique n'auront pas regreté ce passage par la présidence. Dans la salle des pas perdus, Sory Diabaté premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football (FIF) en s'adressant au chef de l'Etat n'a pas manqué de provoquer l'entraîneur héros de cette finale Hervé Renard.

« Lorsqu'en 2012, la Côte d'Ivoire a été battue par la Zambie, par la faute d'un certain Hervé Renard [rires et applaudissements dans la salle], vous avez été meurtris, excellence Monsieur le président de la République, comme tous les Ivoiriens. En phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil, c'est encore vous qui avez permis à la FIF de recruter un entraîneur de haut niveau en la personne de monsieur Hervé Renard, notre ancien bourreau, afin de donner de nouvelles armes à notre sélection pour la conquête de la consécration africaine.»

Apres les discours d'usage c'est le gardien heroïque Coppa Barry qui, visiblement ému, a remercié l'ensemble des soutiens à l'équipe des Eléphants

« J'ai jamais eu autant de pression ici qu'aux tirs au but. Mais je vais essayer quand m^me. Je voulais dire merci à tout le peuple ivoirien parce qu'il a cru en nous. Avec également la bénédiction de toutes nos mamans. Parce que si nous sommes ici là, c'est grâce à nos mamans. »

Après cette cérémonie, la plupart des joueurs devraient rejoindre leurs clubs respectifs en Europe. La coupe de la CAN, elle, pourrait faire le tour du pays, pour saluer les millions de supporters ivoiriens.

rfi

Les commentaires sont fermés.