1528DEDI
topblog Ivoire blogs

31 janvier 2015

CAN 2015: une RDC renversante écarte le Congo

 

mediaGrâce à un doublé de Dieudonne Mbokani (à gauche), la RDC a dominé le Congo (4-2) et se qualifie pour les demi-finales de la CAN 2015.REUTERS/Amr Abdallah Dalsh
Menés 2-0, les joueurs de Florent Ibenge ont réalisé une exceptionnelle fin de match et ont fini par dominer le Congo 4-2 grâce, notamment, à un doublé de Dieumerci Mbokani. Au terme d'un derby qui aura tenu toutes ses promesses, la RDC se qualifie pour les demi-finales.

Ce Congo-RDC en quart de finale faisait saliver par avance. On attendait un grand choc et on n'a pas été déçu, même si la première mi-temps ne laissait en rien entrevoir une fin de match incroyable. Le faible nombre de spectateurs présents pour cette affiche n’a d'ailleurs pas vu grand-chose durant les 45 premières minutes. Entre perte de ballons, passes approximatives et rythme lent, il n’y avait pas de quoi se réjouir.

Il ne fallait donc pas s’endormir pour apprécier une deuxième période intense où les deux équipes se lâchaient enfin. Sur un coup franc rentrant de Delvin Ndinga, Cédric Mongongu commet l’erreur d’oublier Doré, parti dans son dos. L’attaquant du Congo propulse le ballon du pied droit au fond des filets de Robert Kidiaba (55e). Sept minutes plus tard, Thievy Bifouma double la mise et devient meilleur buteur de la compétition avec trois réalisations. Le Congo, dominé jusque-là, fait le break rapidement (2-0) et pense filer tranquillement vers les demi-finales...

Le réveil de la RDC

Repliés en défense, les Diables rouges se méfiaient de Dieumerci Mbokani durant les quarante-cinq premières minutes. Marvin Baudry, le joueur d’Amiens ne lâchait pas d’une semelle l’attaquant vedette de la RDC. Pourtant, l’ancien joueur d’Anderlecht était le premier à se faire remarquer avec une tentative de la tête dès la 4e minute. Depuis le début du tournoi, Mbokani n’avait jamais trouvé le chemin des buts. Le joueur du Dynamo Kiev, un ton en dessous pour cette CAN en Guinée équatoriale, trouve enfin la solution pour redonner espoir aux Léopards avec un plat du pied droit sur un centre en retrait de Bolasie (65e). La RDC retrouve des couleurs.

Transformés, les joueurs de Florent Ibenge se mettent à pousser devant le but adverse. Bokila remet même les deux équipes à égalité avec un missile du gauche qui se loge dans la lucarne gauche de Mafoumbi (75e). Prolongations ? Pas du tout. Un coup franc allait changer, encore, le cours de cette rencontre. Neeskens Kebano enroule sa frappe et dépose le ballon sur la tête de Joël Kimuwaki (81e). Le Congo, abasourdi, n'y croit pas : la RDC prend l'avantage (3-2). Dans les arrêts de jeu, Mbokani se permet même le luxe de doubler la mise et de plier cette rencontre (90e+1). La RDC affrontera en demi-finale le vainqueur du match Côte d’Ivoire-Algérie qui aura lieu à Malabo le dimanche 1er février.  

rfi,Farid Achache

Les commentaires sont fermés.