1528DEDI
topblog Ivoire blogs

26 novembre 2014

Cameroun : tensions autour de l’élection du président de la Fécafoot

 

mediaJoseph-Antoine Bell, candidat évincé à la présidence de la Fécafoot.AFP PHOTO / ALEXANDER JOE
 

L’élection du président de la Fédération camerounaise de football, qui doit se dérouler le 29 novembre à Yaoundé, achoppe sur la sélection des candidats. Sur les six postulants ayant déposé des dossiers, une seule candidature a pour le moment été retenue. Les autres candidats crient à la manipulation et au parti pris de la part du comité de normalisation.

Le processus de dépôt des candidatures à la présidence de la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) devait être bouclé le 17 novembre. A cette date, six dossiers avaient été reçus au secrétariat technique auprès de la commission électorale.

Après analyse, six dossiers, dont celui de l’ancien gardien de but des Lions indomptables Joseph-Antoine Bell, ont été rejetés pour diverses raisons, parmi lesquels l’absence de parrainages. Seule la candidature de Sidiki Tombi A Roko, secrétaire général de la Fécafoot, a été retenue.

Vers un report de l’élection ?

Face à la fureur des candidats recalés, le Premier ministre a obtenu du comité de normalisation de la Fécafoot qu’un délai supplémentaire soit accordé aux candidats non retenus pour compléter leur dossier.

Dans la droite ligne de ce processus d’apaisement, le président du comité de normalisation a reçu lundi les candidats recalés. Mais ces derniers ont plutôt remis à Joseph Owona un mémorandum dans lequel ils dénoncent les tripatouillages mis en place par le comité de normalisation pour permettre l’élection de Sidiki Tombi A Roko à la présidence de la Fécafoot.

Toujours à la recherche d'une solution à cette crise, une délégation conduite par le ministre des Sports pourrait se rendre à Zürich dans les prochaines heures pour obtenir de la Fifa le report de l’élection, programmée jusqu’à présent au 29 novembre. 

rfi, Joël Wadem

Les commentaires sont fermés.