1528DEDI
topblog Ivoire blogs

23 octobre 2014

La CAF évoque « l’ingérence » de Michel Platini

 

mediaLa CAF évoque une ingérence du président de l'UEFA, Michel Platini, à travers un communiqué publié mardi 21 octobre.
 

Après une intervention télévisée de Michel Platini dimanche 19 octobre, la Confédération africaine de football vient de répondre au président de l’UEFA. Elle évoque une « ingérence » de l’ancien international français suite à ses propos concernant un report éventuel de la prochaine Coupe d’Afrique des nations.

Invité sur le plateau de beIN Sports dimanche 19 octobre, Michel Platini, interrogé sur le sujet, n’a pas caché son soutien à un report de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (19 janvier – 8 février 2015). « Je pense que la santé des gens est prioritaire », a indiqué le président de l’UEFA, tout en ajoutant qu’il « faut contacter les instances mondiales de la santé » pour obtenir davantage de renseignements concernant la propagation du virus Ebola et l’éventuel danger de l’organisation d’une compétition sportive.

Quelques phrases guère appréciées par la Confédération africaine de football (CAF) qui a tenu à réagir mardi soir. « En dehors des trois pays lourdement touchés par cette épidémie que sont la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia, où l’OMS a clairement indiqué à la CAF qu’il fallait éviter les rassemblements de masse, la mesure pour l’instant ne vaut pour aucun autre pays du continent », assure un communiqué publié sur le site internet de la CAF.

« Mais il faudrait se garder de ce qui apparaît en tout point de vue comme une ingérence, par un président de Confédération, dans des affaires qui concernent d’abord et avant tout l’Afrique et la CAF. Au nom du principe de non-ingérence qu’elle s’astreint à respecter, la Confédération Africaine de Football s’est gardée jusqu’ici de se prononcer sur quelque acte de gestion du football européen ou de tout autre continent », poursuit la CAF.

« La CAF tient par la présente à réaffirmer qu’elle attache du prix au respect de sa souveraineté et n’entend laisser qui que ce soit interférer dans la gestion de ses affaires », conclut le communiqué.

rfi

Les commentaires sont fermés.