1528DEDI
topblog Ivoire blogs

29 septembre 2014

Le Kényan Dennis Kimetto a repoussé les limites du marathon

 

mediaLe Kényan Dennis Kimetto et son record du monde du marathon.REUTERS/Hannibal Hanschke
    Dennis Kimetto a établi un nouveau record du monde du marathon en 2 heures, 2 minutes et 57 secondes, ce 28 septembre 2014 à Berlin. Il devient ainsi le premier homme de l'histoire à passer sous la barre des 2h03. Une performance qui illustre son talent et la force des coureurs kényans.

Berlin est décidément la terre de tous les exploits en marathon. Un an après Wilson Kipsang, et deux ans après Patrick Makau, c’est au tour d’un autre Kényan d’améliorer le record du monde sur la distance (42,195 kilomètres), lors du marathon allemand.

Dennis Kimetto, 30 ans, s’est en effet imposé en 2 heures, 2 minutes et 57 secondes, ce 28 septembre 2014, devenant ainsi le premier homme de l’histoire à descendre sous la barre des 2h03. Il a par ailleurs devancé un de ses autres compatriotes, Emmanuel Mutai.

« C'est un superbe timing, et les conditions météo ont été très bonnes, a souligné Gerard van de Veen, le manager de Dennis Kimetto. Il y a eu très peu de vent par exemple. Et vous savez, en juillet, quand j'ai rendu visite à Dennis au Kenya là où il s'entraînait, il m'a dit qu'il avait un plan pour battre le record du monde à Berlin. Et il a gardé ce plan en tête. Même les derniers jours avant la course, il l'a dit en conférence de presse ; il était prêt à battre le record du monde. […] Quand il est au sommet de sa forme, nous le savons, il est très, très fort. C'est un coureur combatif, il peut aller très loin, c'est pour cela que sa victoire ne nous surprend pas ».

Un ancien fermier devenu champion

 

« Tout le pays se réjouit, surtout à Eldoret, sa région d'origine, souligne de son côté le journaliste kényan Elias Makori. Vous savez, Kimetto vient vraiment d'un milieu très pauvre et il y a encore six ans, il travaillait dans une ferme. Puis il a vraiment explosé en athlétisme, surtout en 2011 où il a remporté des courses locales. Puis il a battu le record mondial du semi-marathon. Il a vraiment progressé régulièrement et s'entraîne à présent avec un bon groupe d'athlètes kényans. »

Arrivé 2e en 2012 lors du même marathon de Berlin, Dennis Kimetto avait en effet déjà remporté le semi-marathon de la capitale allemande et battu une première fois un record du monde : celui des 25 km de Berlin.

Son parcours ne fait que dorer un peu plus le blason des athlètes kényans qui dominent la scène des courses à pieds depuis quelques années et qui rêvent de descendre sous la barre mythique des 2 heures en marathon.

Kimetto faisait partie des grands favoris de cette course de Berlin, dont les conditions favorisent l'établissement de records. Selon l'expression du journaliste sportif kényan Elias Makori, Kimetto était « l'homme à surveiller de près » en marathon cette année.

rfi

 

Les commentaires sont fermés.