1528DEDI
topblog Ivoire blogs

22 septembre 2014

Coupe de la Confédération: Le Séwé a un pied en final

 

media
 

Sewe Sport San-Pédro a battu les Congolais de l’AC Léopards 1-0 en demi-finale aller de la Coupe de la Confédération. Si l’écart est minime, il permet d’entretenir l’espoir d’une première historique pour le football ivoirien.

C’est par la plus petite des avances (1-0) que Sewe Sport a quitté les 2.500 spectateurs du stade Robert-Champroux, à Abidjan, à l’issue de la demi-finale aller de la Coupe de la Confédération disputée dimanche 21 septembre face à l’AC Léopards de Dolisié.

Pourtant, ce ne sont pas les occasions qui ont manqué au club ivoirien. Que ce soit une frappe de Kouao Hermann dans le petit filet (13e), une reprise de la tête de Kouadio Kodjo non cadrée (22e) ou une autre reprise, toujours de la tête, de Kameni qui a échoué sur le gardien adverse, le club de San-Pédro multipliait les offensives en entame de rencontre. « Les trois dernières semaines sans compétition nous ont été préjudiciables en début de match », reconnaîtra l'entraîneur belge de l'AC Léopards, Patrick Aussems, après le coup de sifflet final.

En fin de première mi-temps, les Congolais sortaient du bois. D’abord par une frappe de Mahamane Cissé qui trouvait le gardien Gbohouo sur sa trajectoire (33e). Puis par un contre achevé par Bidimbou qui obligeait Gbohouo à une nouvelle intervention décisive.

Après la pause, le scénario semblait se répéter, avec à nouveau une domination d’entrée de Sewe. Kouadio Kodjo échouait encore à cadrer une tête (49e) et Kameni frappait à côté (51e).

La délivrance allait venir à la 57e, avec une frappe du pied droit de Christian Kouamé qui trompait le gardien congolais. Fort de cette avance, les Ivoiriens continuaient à se porter vers l’avant et se créaient des occasions par Assalé notamment. Mais plus rien ne sera marqué. Pourtant, l’AC Léopards est passé près de l’égalisation dans le temps additionnel : un ballon de Ntela trouvant le poteau gauche du portier de Sewe. « Nous avons eu un manque de réalisme. Les occasions, nous nous les sommes créées, mais nous n'avons pas réussi à les mettre au fond », a regretté Patrick Aussems.

« C'est un bon résultat pour pouvoir voyager. Nous n'avons pas été euphoriques, nous avons gardé le ballon et été patients. Mais je pense qu'on pourrait faire mieux, il y a eu du pécher dans la finition. Je suis resté sur ma faim en attaque, mais nous manquons nous aussi du  rythme de la compétition », a admis Rigo Gervais, l'entraîneur de Sewe. Son équipe peut encore croire en ses chances d’accéder à la finale de la Coupe de la Confédération… et pourquoi pas devenir le premier club ivoirien à remporter ce trophée continental. Début de réponse le 27 septembre, à l’issue du match retour face à l’AC Léopards.

rfi

Les commentaires sont fermés.