1528DEDI
topblog Ivoire blogs

06 août 2014

La Mauritanie se sépare de Patrice Neveu

 

mediaPatrice Neveu, le sélectionneur français de l'équipe de Mauritanie.AFP PHOTO/KARIM JAAFAR
 

La Fédération mauritanienne a limogé le sélectionneur de son équipe nationale, Patrice Neveu. En deux ans et demi, le Français aura permis au football mauritanien de faire un pas en avant. Mais il n’a pas réussi à qualifier les « Mourabitounes » pour la phase de groupes des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015.

C’est la fin d’une collaboration fructueuse entre la Fédération mauritanienne de football (Ffrim) et l’entraîneur français Patrice Neveu. Le sélectionneur de l’équipe nationale a été démis de ses fonctions, ce 4 août 2014. Cette décision intervient quelques heures après la non-qualification des « Mourabitounes » pour le groupe E (Ghana, Togo, Guinée, Ouganda) des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2015. Les Mauritaniens ont en effet été sortis par des Ougandais plus forts et plus expérimentés, au second tour (0-2, puis 0-1).

La Ffrim explique dans un communiqué être « sensible aux résultats satisfaisants enregistrés par [son] football tout au long des trois dernières années » et « [soucieuse] de maintenir cette dynamique ». Une manière de dire que Patrice Neveu, contesté ces derniers mois, n'est plus l’homme de la situation, selon elle.

Du néant à l’étincelle

En février 2012, Patrice Neveu s’était engagé avec la Mauritanie un peu à reculons. Le Français, ex-sélectionneur du Niger (1999), de la Guinée (2004-2006) et de la RD Congo (2008-2010), avait alors pour mission de (re)construire les bases d’un football mauritanien en déshérence.

Durant les deux années qui ont suivi, l’ancien milieu de terrain a pris son bâton de pèlerin pour détecter des joueurs en Mauritanie et convaincre des expatriés de jouer pour l’équipe nationale A. Patrice Neveu a ainsi attiré des joueurs professionnels (ou en passe de le devenir) comme Khassa Camara, Adama Ba ou Diallo Guidileye.

Mais c’est avec l’équipe nationale « locale », composée de joueurs amateurs, que Patrice Neveu a réussi son plus bel exploit : décrocher une qualification pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014). Durant la toute première phase finale de leur histoire, les « Mourabitounes » ont affiché un niveau de jeu intéressent mais un manque cruel d’expérience, repartant d'Afrique du Sud avec trois défaites. La Mauritanie comptait donc sur la CAN 2015 et sa phase de poules pour s’aguerrir. Les éliminatoires du CHAN 2016 sont désormais sa prochaine échéance. D'ici là, la Ffrim aura le temps de trouver un nouveau sélectionneur.

rfi,David Kalfa

Les commentaires sont fermés.