1528DEDI
topblog Ivoire blogs

07 juillet 2014

Incertitudes sur l'avenir de Stephen Keshi à la tête du Nigeria

 

mediaStephen Keshi, le sélectionneur du Nigeria durant le Mondial 2014.REUTERS/Henry Romero
 

Stephen Keshi va-t-il quitter son poste de sélectionneur du Nigeria à l’issue de la défaite en huitième de finale contre la France ? L'information, démentie par le principal intéressé, circule. Il se dit même que le technicien pourrait prendre la direction de l’Afrique du Sud.

Petite boulette de la part du traducteur ou mauvaise interprétation des propos de Stephen Keshi, nous n’avions pas quitté le stade Mané-Garrincha de Brasilia, lundi soir, avec le sentiment que l’entraîneur des Super Eagles venait clairement d'annoncer sa démission au sortir de la défaite (0-2) contre l’équipe de France.

A l’inévitable question de son avenir immédiat posée par un confrère nigérian, l’homme qui avait pris en mains en novembre 2011 les destinées des Super Eagles avait esquivé dans un sourire et fait part de son souhait le plus pressant : retrouver sa famille après trois mois d’absence.

« Mon contrat se termine avec la Coupe du monde »

Déjà démissionnaire au lendemain de la CAN remportée en 2013 par le Nigeria, parce que lassé des incessantes critiques dont il faisait l’objet dans son pays, Stephen Keshi s’était alors laissé convaincre par sa fédération de revenir sur sa décision.

Cette fois, il ne fera sans doute pas machine arrière. D’autant que des contacts avancés existent avec la fédération sud-africaine. Stephen Keshi, bientôt à la tête des Bafana-Bafana ? C’est probable et ce serait un nouveau défi pour celui qui deviendrait alors le sixième sélectionneur quittant ses fonctions après cette Coupe du monde 2014.

Mais rien ne semble toutefois définitif. A l'annonce par la presse de sa démission, Stephen Keshi a réagi dans un communiqué transmis par le chargé de presse de l'équipe : « J'ai dit à mes joueurs que c'était peut-être mon dernier match avec l'équipe nationale parce que mon contrat se termine avec la Coupe du monde et parce qu'on ne m'en a pas proposé un autre. » Puis il a ajouté : « J'ai été un peu choqué que les médias disent que j'avais démissionné. Les démissions ne se font pas dans les journaux, mais de façon formelle. »

rfi

Les commentaires sont fermés.