1528DEDI
topblog Ivoire blogs

13 juin 2014

Mondial2014/ Mexique-Cameroun : rude baptême pour les «Lions» au Mondial

 

mediaLa partie s'est déroulée sous une pluie battante, au grand dam de Samuel Eto'o auteur d'un tir sur le poteau à la 21e mn.REUTERS/Jorge Silva
 

L’équipe du Cameroun s’est inclinée 1-0 face à celle du Mexique, dans le groupe A de la Coupe du monde 2014 de football, ce 13 juin à Natal. Les Mexicains ont été privés de deux autres buts, pour des hors-jeu inexistants. La qualification pour les huitièmes de finale s’est éloignée pour les Camerounais.

Pour son baptême du feu au Brésil, l’équipe du Cameroun s’est noyée face à celle du Mexique, ce 13 juin à Natal. L’entrée du Cameroun dans cette Coupe du monde 2014 de football aurait même pu virer à la correction sans deux erreurs d’arbitrage.

Deux buts mexicains invalidés

L’équipe du Cameroun entame la partie avec une seule surprise dans la composition : la titularisation de Benoît Assou-Ekotto à la place d’Henri Bedimo, au poste de latéral gauche. Pour le reste, le défenseur Nicolas Nkoulou, le milieu de terrain Alexandre Song et l’attaquant Samuel Eto’o sont là.

Le début de rencontre est pourtant très difficile pour les « Lions indomptables », baladés par le jeu de passe adverse. A la 11e minute, Giovani Dos Santos ouvre ainsi le score d’une reprise de volée, sur un centre d’Hector Herrera. Mais le juge de touche invalide le but pour un hors-jeu inexistant.

La pluie redouble d’intensité, tandis que le Mexique marque une seconde fois. Une joie encore refusée à Dos Santos. Il n’y avait pas hors-jeu puisque, sur ce corner, c’est Choupo-Moting qui avait dévié le ballon de la tête vers l’attaquant mexicain (30e).

 

 

Après un premier quart d’heure délicat, les Camerounais ont pourtant commencé à sortir de leur moitié de terrain. A la 21e minute, Assou-Ekotto a récupéré un ballon au milieu de terrain, a débordé sur le côté gauche, a dribblé un adversaire avec un grand pont, puis a centré à ras de terre. Eto’o a repris de volée, mais la balle a heurté l’extérieur du poteau droit adverse. Dans la foulée, les Camerounais n’ont pas su exploiter un gros cafouillage après une remise de la tête d’Eric-Maxim Choupo-Moting (24e).

Peralta trouve la faille

La sélection latino-américaine reprend sa domination après la pause. Dès le début de la seconde période, Charles Itandje doit s’interposer devant Oribe Peralta (47e). Ce dernier trouve pourtant la faille un quart d’heure plus tard. A la 61e minute, Itandje repousse un tir de Dos Santos, mais Peralta a suivi et fait se lever les 10.000 supporters mexicains (sur 39.000 spectateurs) présents à l’Estadio Das Dunas.

L’équipe camerounaise, dirigée par Volker Finke, subit la situation, dépassée, malgré quelques belles opportunités, dont un coup de tête cadré de Benjamin Moukandjo (90e+1).

Le 18 juin à Manaus, il faudra absolument battre la Croatie, puis réussir un exploit face au Brésil le 23 juin à Brasilia. Sinon, les « Lions indomptables » pourront dire adieu aux huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014. Ils restent à présent sur une série de treize matchs sans victoire en phase finale de Coupe du monde depuis 2002.

RFI, David Kalfa

 

Les commentaires sont fermés.