1528DEDI
topblog Ivoire blogs

29 mars 2014

Football : l’UEFA crée la «Ligue des nations» européennes

 

mediaLe Néerlandais Jean-paul Boetius (à gauche) et le Français Mathieu Debuchy (à droite) à la lutte.REUTERS/Benoit Tessier

L’UEFA, l’organisation tutélaire du football européen, a voté la création d’une nouvelle compétition, la Ligue des nations, ce 27 mars 2014 à Astana au Kazakhstan. A partir de 2018-2019, la « Nations League » opposera les équipes nationales européennes qui seront réparties en quatre divisions. Les rencontres se dérouleront en lieu et place des traditionnels matches amicaux.

L’UEFA ne manque décidément pas d’idées quand il s’agit des compétitions qui concernent les équipes nationales. L’organisation tutélaire du football européen en a crée une nouvelle, ce 27 mars 2014 à Astana. En effet, le Congrès de l’UEFA a voté à l’unanimité le lancement de la « Nations League », dont la première saison aura lieu en 2018-2019.

Une Ligue des champions pour équipes nationales

Cette Ligue des nations consistera en un championnat avec quatre divisions et un système de promotions/relégations. Dans chaque division, les participants seront répartis au sein de groupes de trois ou quatre équipes qui s’affronteront entre elles. Chaque sélection disputera ainsi entre 4 et 6 matches, durant la période septembre-novembre 2018.

Puis, les quatre équipes les mieux classées de chaque division s’affronteront lors d’un tournoi final, un « final four », en 2019. Quatre équipes devraient au passage se qualifier pour la phase finale du Championnat d’Europe des nations 2020, ou tout du moins les barrages d’accès à l’Euro.

L’UEFA doit en effet encore clarifier la formule du tournoi et ses objectifs. Elle devrait au préalable dispatcher les 54 équipes nationales affiliées en fonction de leur niveau. Les rencontres de la « Nations League » remplaceront en outre les traditionnels matches amicaux du calendrier international.

S’accaparer le calendrier international

C’est bien ce dernier point qui a motivé la création de la Ligue des nations. L’UEFA souhaite s’accaparer les nombreuses dates FIFA. « Les associations membres, les entraîneurs, les joueurs et les supporters estiment de plus en plus que les matches amicaux ne constituent pas des rencontres sportives adéquates pour les équipes nationales », justifie en effet l’UEFA. Elle ajoute : « La compétition contribuera à améliorer la réputation et la qualité du football des équipes nationales, notamment en offrant à toutes les nations la possibilité de jouer de manière compétitive à leur niveau. »

La Ligue des nations devrait surtout remédier au faible intérêt sportif des éliminatoires pour le Championnat d’Europe des nations. Avec un Euro à 24 équipes, un pays européen sur deux est désormais certain de se qualifier pour la phase finale. Or, qui dit faible enjeu, dit faible intérêt du public et des diffuseurs et donc moins de retombées financières pour les fédérations.

La Ligue des nations devrait par ailleurs réduire considérablement les confrontations entre les pays européens et ceux d’autres confédérations. Les matches entre équipes européennes et africaines deviendront donc encore plus rares.

RFI, 

Les commentaires sont fermés.