1528DEDI
topblog Ivoire blogs

10 mars 2014

COUPE DU MONDE 2014/Jonathan Mensah: «On espère enfin gagner un titre pour le Ghana»

mediaJonathan Mensah (à gauche) avec Asamoah Gyan, lors de la CAN 2012.AFP PHOTO / ALEXANDER JOE

Jonathan Mensah était le plus jeune joueur de l’équipe du Ghana lors de la Coupe du monde 2010. Quatre ans plus tard, le défenseur ghanéen a mûri et a progressé. Le joueur d’Evian-TG (France) pense que la sélection ghanéenne en a fait de même et qu’elle pourra briller lors du Mondial 2014.

RFI : Jonathan Mensah, en France, les gens continuent de vous confondre avec John Mensah, l’ancien défenseur central de Rennes et de Lyon. Est-ce que cela vous dérange ?
Jonathan Mensah : Non, c’est normal après tout. On a le même nom et ce sera toujours comme ça, je pense. Les gens me demandent si on est frères ou cousins. Mais ça ne me dérange pas. John Mensah est un ami proche.

Est-ce pour cela que vous portez votre prénom plutôt que votre nom de famille sur votre maillot ?
Oui, ça vient de la Coupe du monde 2010 parce que John Mensah était aussi dans l’équipe à ce moment-là. Je voulais que les gens me connaissent en tant que Jonathan. J’ai donc utilisé mon prénom. Mais pour le moment, je me focalise surtout sur la Ligue 1.

A 19 ans, vous étiez le joueur ghanéen le plus jeune lors de la dernière Coupe du monde. Gardez-vous de bons souvenirs de ce Mondial 2010 ?
Oui, j’ai eu l’honneur d’être dans cette équipe en étant en plus le plus jeune du groupe. C’était génial et je serai heureux si je suis dans le groupe pour la Coupe du monde 2014.

Vous avez disputé trois matches durant ce Mondial 2010, malgré votre jeune âge. Cette expérience vous a-t-elle permis de grandir plus vite ?
Oui, parce que j’ai disputé trois grands matches et que ces matches ont permis au Ghana d’aller en quarts de finale. J’étais très heureux de vivre tout ça, en tant que jeune joueur. De jouer pour mon pays, sous le regard de ma famille. Ça a été une formidable expérience et j’ai beaucoup appris avec tout ça.

Lors de la prochaine Coupe du monde, le Ghana va affronter les Etats-Unis, le Portugal et l’Allemagne. Que pensez-vous de ce groupe ?
Ça me motive pour m’entraîner encore plus, parce que je sais que le Ghana se trouve dans un groupe très difficile. Ça va être très difficile pour nous. Il va falloir bien se préparer physiquement et psychologiquement.

Cette équipe du Ghana est-elle plus forte que celle de la Coupe du monde 2010 ?
Oui, je pense. Nous jouons ensemble depuis un moment. La plupart des joueurs qui étaient là en 2010 font toujours partie de l’équipe. Nous sommes liés et nous sommes devenus plus forts depuis quatre ans.

Vous avez déjà disputé une Coupe du monde et trois Coupes d’Afrique des nations avec le Ghana mais vous n’avez gagné aucune compétition avec les Black Stars. Etes-vous frustré ?
Oui, un peu quand même. Mais je ne suis pas le seul à l’être. Toute l’équipe, le pays, tout le monde est frustré par cette situation. Parce que ça fait 32 ans que le Ghana n’a pas gagné une grande compétition. Ça commence à faire long… Alors on espère enfin gagner un trophée prochainement, pour nous et pour notre pays.

RFI, 

Les commentaires sont fermés.