1528DEDI
topblog Ivoire blogs

23 février 2014

Yaya Touré:A propos du Mondial 2014 « On veut prouver que nous avons passé un cap»

 

media

Yaya Touré, qui a reçu le titre de meilleur joueur africain ces trois dernières années, était l’invité exceptionnel de Radio Foot Internationale jeudi 20 février. L'international ivoirien est entre autres revenu sur le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions gagné par Barcelone (2-0).

RFI : Pensez-vous comme beaucoup d’observateur qu’il n’y aura pas beaucoup de suspense au Camp Nou face à Barcelone pour Manchester City lors du match retour ?

Yaya Touré : Voilà plusieurs années que je suis professionnel et je crois qu’il ne faut pas imaginer que les choses sont impossibles dans le football. Même si le Barça est un adversaire redoutable avec énormément d’expérience. On doit faire l’impossible et se battre.

Est-ce qu’il manque de l’expérience à Manchester City par rapport à Barcelone ?

Pour être honnête avec vous, je crois que oui. Dans ce genre de compétition, l’expérience est importante et eux jouent ensemble depuis très longtemps et ont déjà gagné des trophées.

Est-ce que vous n’avez pas trop respecté l’adversaire ?

Peut-être. En revoyant le match, je trouve que nous n’avons pas mis assez de pression sur eux. On les a laissés peut-être un peu trop jouer. C'est difficile de se découvrir à 100 % avec Barcelone. Mais il faut rester positif avant le match retour.

Vous faites une des meilleures saisons de votre carrière. N’auriez pas envie de vous stabiliser derrière l’attaquant plutôt que de jouer en milieu récupérateur ?

Avec le coach on en parle plus ou moins. Mais avec Manchester City c’est plus ouvert.  J’ai la possibilité de percuter et de jouer offensivement et ça me convient. Mais finalement, le plus important c’est que je fasse le maximum pour que le club avance. Si jamais le coach me le demande, je le ferai.

Avec la Côte d’Ivoire, vous allez jouer un match amical contre la Belgique à Bruxelles le 5 mars. Comment appréhendez-vous cette rencontre ?

Cela va être un match de préparation important contre une très belle équipe de Belgique. Pour nous, ça va être un très bon test. En espérant que je ne sois pas blessé vu le nombre de matches très intenses que nous jouons en ce moment.

En parlant de blessure, n’avez pas peur de prendre trop de risques à quatre mois du Mondial ? N’êtes-vous pas tenté de lever le pied en Premier League ?

Non pas du tout. J’ai tellement de choses à prouver que je souhaite toujours aller le plus loin possible. C’est compliqué, mais c’est mon envie de toujours aller chercher des challenges. Moi, j’aime la difficulté. Je souhaite jouer tous les matches de championnat et arriver en forme au Brésil. Je veux aider mon club au maximum et je ne pense pas à la blessure.

Ce sera la troisième Coupe du Monde pour les Éléphants. Vous n’avez jamais passé le premier tour. Est-ce que vous pensez que la sélection est prête cette fois à passer le premier tour ?

Oui, on a cette envie. On veut prouver à tout le monde que nous avons passé un cap. C’est vrai que dans les grands rendez-vous, nous n’avons pas été présents. C’est le moment de montrer que nous pouvons le faire avec un bon groupe avec des joueurs importants. Passer le premier tour, c’est notre objectif.

RFI

Les commentaires sont fermés.