1528DEDI
topblog Ivoire blogs

21 octobre 2013

Ligue des champions: Les Orlando Pirates et les Egyptiens d'Al-Ahly en finale

 

L’Espérance Tunis qui pouvait devenir le quatrième club africain de l’histoire à disputer autant de finales de suite en Ligue des champions a fait match nul face aux Pirates d’Orlando en demi-finale retour (1-1), le 19 octobre à Radès en Tunisie. Un score insuffisant pour continuer la compétition. Dans l'autre rencontre, Al-Ahly s'est qualifié pour la finale  en battant Coton Sport de Garoua aux tirs au but (1-1, 7-6), dimanche 20 octobre à El Gouna.

C'est raté pour les Espérantistes... L’Espérance Tunis pouvait signer une belle performance, ce samedi 19 octobre 2013 à Radès. Le club tunisien pouvait décrocher une qualification pour une quatrième finale consécutive. Une performances que les Congolais du Tout Puissant Mazembe (entre 1967-1970), les Guinéens du Hafia FC (1975-1978) et les Egyptiens d’Al Ahly (2005-2008) ont déjà réalisé exploit.

Pour rejoindre la cour des grands, l’Espérance Tunis devait écarter les Pirates d’Orlando, en demi-finale retour de la Ligue des champions CAF. A l’aller, les deux équipes s’étaient séparées sur un 0-0, malgré une domination sud-africaine.

Et c'est encore les Sud-Africains qui ont dominé le match retour. Meilleurs sur le plan tactique et physique, les Pirates ont ouvert le score en deuxième période. A la 52e minute, après un corner tiré par Tlou Segolela, le défenseur Rooi Mahamatsu marque de la tête au premier poteau.

Si trois minutes plus tard les Tunisiens égalisent par l'intermédiare de Iheb Msakni (le frère de Youssef, tous les deux internationaux), ce ne sera pas suffisant pour s'offrir cette finale.

Les Egyptiens d'Al-Ahly se sont qualifiés pour la finale en battant Coton Sport de Garoua aux tirs au but (1-1, 7-6), dimanche 20 octobre à El Gouna. Le Camerounais du Coton Sport, Jacques Haman, a manqué son tir. Il permet ainsi à Al-Ahly de rêver à un huitième titre de champion d'Afrique dans l'histoire de ce club.

Les commentaires sont fermés.