1528DEDI
topblog Ivoire blogs

10 septembre 2013

Mondial 2014 : ils ne sont plus que dix en Afrique

 

Les supporters nigérians ont fêté la qualification de leur équipe pour le 3e tour après la victoire contre le Malawi à Calabar, ce 7 septembre 2013.
Les supporters nigérians ont fêté la qualification de leur équipe pour le 3e tour après la victoire contre le Malawi à Calabar, ce 7 septembre 2013.
REUTERS/Afolabi Sotunde
 

Les dix équipes qualifiées pour le troisième et dernier tour des éliminatoires africains pour la Coupe du monde 2014 sont donc connues depuis ce dimanche 8 septembre 2013. Le Ghana, le Sénégal, le Cap-Vert, l’Ethiopie, le Nigeria, le Burkina Faso et le Cameroun rejoignent la Côte d’Ivoire, l’Algérie et l’Egypte. Seuls cinq d’entre eux iront au Brésil à l’été prochain. Verdict final en novembre prochain.

Le week-end s’annonçait tendu en Afrique, puisque sur les dix groupes de ce deuxième tour d’éliminatoires, seuls trois avaient déjà livré leur verdict. Il s’agissait de ceux de la Côte d’Ivoire (qui a terminé sur un match nul 1-1 à domicile contre le Maroc), de l’Algérie et de l’Egypte (qui jouent tous les deux leur dernier match ce mardi), qualifiés depuis le mois de juin. A l’arrivée, peu de surprises sont à signaler puisque sur les sept groupes en ballotage, cinq ont gardé le même leader qu’avant cette sixième journée.

Le Cap-Vert et le Burkina Faso créent la surprise

Dès vendredi, le Ghana remportait la « finale » du groupe D en s’imposant (1-0) à domicile devant le champion d’Afrique 2012, la Zambie. Les Black Stars étaient imitées le lendemain par le Nigeria face au Malawi (2-0) ainsi que le Sénégal contre l’Ouganda (1-0) à Marrakech. Ce dimanche, c’était au tour du Cameroun de dominer sans problème la Libye à Yaoundé (1-0) et de se qualifier pour le troisième tour. Dans son duel à distance avec l’Afrique du Sud et le Botswana dans le groupe A, l’Ethiopie n’a pas tremblé non plus, samedi et s’est imposée sur la pelouse de la Centrafrique (1-2) après avoir été menée. Les Walya éliminent des Bafana Bafana qui avaient pourtant fait le travail en écrasant les Botswanais (4-1) à Durban.


 

Finalement, il n’est pas étonnant de constater que les deux retournements de situation du week-end sont venus des deux sensations de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Le Cap-Vert, qui avait déjà éliminé le Cameroun pour atteindre les quarts-de-finale de sa première CAN, a su tirer profit de ses deux victoires sur tapis vert et est allé chercher l’exploit à Radès sur la pelouse de la Tunisie (0-2). Mais le Burkina Faso, finaliste malheureux du dernier tournoi continental, s’est également illustré. En mauvaise posture avant cette dernière journée, les Etalons ont su profité du faux pas du leader congolais au Niger (2-2) pour grimper en haut du classement du groupe E en s’imposant face au Gabon (1-0).

Samuel Eto'o arrêterait la sélection

Comme souvent, ces matches décisifs ont fait leur lot de victimes. Si les sélectionneurs de la Tunisie (Nabil Maaloul) et du Malawi (Tom Saintfiet) ont d’ores et déjà pris la porte, ils pourraient être rejoints par Hervé Renard (Zambie) et peut-être par Didier Six (Togo), dont la situation est incertaine depuis juin dernier et l’élimination officielle des Eperviers de la course à la qualification. Plus surprenant, malgré la qualification du Cameroun, Samuel Eto’o devrait aussi dire au revoir à la sélection. Après le feuilleton de ses désaccords tactiques avec le sélectionneur allemand Volker Finke, cette semaine, la vedette des Lions indomptables aurait annoncé à ses coéquipiers qu’il prenait sa retraite internationale.

 
Nouvel exploit pour le Cap-Vert et son sélectionneur Lucio Antunes, qui éliminent la Tunisie à Radès, ce 7 septembre 2013.
REUTERS/Zoubeir Souissi

Mais ce deuxième tour a aussi fait des heureux. Parmi les dix équipes encore en lice, trois n’ont encore jamais participé à une Coupe du monde : le Burkina Faso, l’Ethiopie et le Cap-Vert. Le Cameroun est le candidat le plus expérimenté, puisqu’il a déjà pris part à six tournois mondiaux, contre quatre pour le Nigeria, trois pour l’Algérie, deux pour la Côte d’Ivoire, l’Egypte et le Ghana, et un pour le Sénégal. Le troisième et dernier tour déterminera les cinq qualifiés du continent grâce à cinq matches aller-retour disputés du 11 au 15 octobre et du 15 au 19 novembre prochains. Le tirage au sort aura lieu le 16 septembre 2013 au Caire. Les équipes qualifiées devraient y être réparties comme suit :

Têtes de série : Côte d’Ivoire, Ghana, Algérie, Nigeria, Cap-Vert
Deuxième chapeau : Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Sénégal, Ethiopie.

Les têtes de série sont en effet déterminées à partir du classement Fifa. Selon ce dernier, l’équipe la plus faible sur le papier sera donc l’Ethiopie, classée seulement 102e. Le Cap-Vert devrait être la surprise du premier chapeau avec sa 36e place, glanée notamment grâce aux bons résultats obtenus lors de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Mais il faudra attendre le prochain classement Fifa qui sera dévoilé le 12 septembre pour confirmer les têtes de série.

RI,Thomas Pitrel

Les commentaires sont fermés.