1528DEDI
topblog Ivoire blogs

29 avril 2013

CAN Cadets 2013 (Finale Côte d'Ivoire 1-1 Nigeria ; Tab : 5-4) Réactions d"après match

 

Malgré l’euphorie de la victoire en finale et du sacre historique des Eléphanteaux, jouers et encadreurs font une analyse sereine du match contre les Nigérians. Ils dédient tous cette victoire au peuple ivoirien.

Kessie Franck (capitaine des Eléphanteaux) : « Ce trophée n’est pas un cadeau qui nous a été offert »

« Je remercie Dieu qui nous a soutenus pendant ce long et dur moment. Rien n’est facile sur terre. Il fallait se serrer les coudes pour avancer et arriver à ce résultat pour tout un peuple. Nous nous sommes battus sur le terrain. Etre champions, ce n’est pas donné. Je suis fier parce que ce trophée n’est pas un cadeau qui nous a été offert. Nous le dédions aux Ivoiriens ».

Diabagaté Seck (gardien des Eléphanteaux) : « C’était une vraie finale »

« Notre pays attendait le trophée depuis longtemps. Je pense que la victoire est bien venue. Concernant le match, il faut dire que ce n’était pas du tout facile pour nous. C’était une vraie finale que nous avons joué contre le Nigeria qui tenait à se venger après sa défaite dans la phase de poule (1-0, 2è j.). Nous avons eu un mental fort. Il ne fallait rien lâcher. Je remercie nos entraîneurs et Dieu qui nous a soutenus ».

Ahissan Landry (attaquant des Eléphanteaux) : « J’espère que le trophée va rapprocher les Ivoiriens »

« Nous sommes champions d’Afrique. C’est un vrai bonheur pour nous et le peuple ivoirien qui avait besoin du trophée. Je remercie tous ceux qui nous ont soutenus dans ce parcours. Surtout le Président de la FIF qui s’est déplacé lui-même par deux fois pour nous accompagner. J’espère que le trophée va rapprocher les Ivoiriens ». 

Gouaméné Gervais (entraîneur adjoint des Eléphanteaux) : « Ce trophée est l’aboutissement d’un travail énorme »

« Cette victoire nous a fait vraiment du bien. La Côte d’Ivoire a traversé des moments difficiles. Quand des jeunes nous permettent d’atteindre le sommet, cela ne peut que donner du baume au cœur des Ivoiriens. Surtout pour l’avenir du football ivoirien. Sur le plan tactique, nous  avons essayé de museler les Nigérians. Il a fallu les empêcher de développer leur football parce qu’ils sont très rapides. Je croyais bien en notre victoire depuis le début de cette compétition. Ce trophée est l’aboutissement d’un travail énorme mis en place. Ce qui fait qu’à aucun moment, il n’y avait pas à douter».

Sabri Lamouchi (sélectionneur des Eléphants) : «Kamara Ibrahim et ses joueurs ont réalisé l’exploit »

« Je suis très heureux pour le peuple ivoirien. Surtout pour ces jeunes et le coach Kamara Ibrahim qui a fait un excellent travail. C’est un exemple pour nous tous et pour le football ivoirien. Personne ne s’y attendait. Kamara Ibrahim et ses joueurs ont réalisé l’exploit. Ils auront le mérite de dire qu’ils ont gagné la CAN en étant jeunes. Ils ont cru. C’est formidable pour le peuple ivoirien qui attendait ce trophée depuis longtemps. Je pense qu’ils vont continuer à travailler pour progresser et permettre au football ivoirien de remporter d’autres trophées. Il y a des perspectives pour ces nouveaux champions dans un avenir proche en sélection senior. Mais il ne faut pas oublier certaines étapes. Il est certain que le plus dur aujourd’hui est tout simplement de les structurer, de les encadrer pour qu’ils progressent ».  

Propos recueillis à Marrakech par
Ives TIEMELE

Les commentaires sont fermés.