1528DEDI
topblog Ivoire blogs

10 mars 2013

A Marrakech, Issa Hayatou va conserver son maroquin

 

Le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou.
Le président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou.
 

La 35e Assemblée générale de la Confédération africaine de football (CAF) se déroule ces 9 et 10 mars 2013 à Marrakech au Maroc. Seul candidat à sa propre succession, le Camerounais Issa Hayatou va être réélu président pour un septième mandat. Et le Comité exécutif de la CAF devrait être modérément renouvelé.


Sauf cataclysme, Issa Hayatou va rempiler pour un septième mandat à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Le Camerounais est à Marrakech en terrain conquis : l’Assemblée générale de la CAF, prévue ce 10 mars, va le confirmer dans ses fonctions jusqu’en 2017. « Conformément à l’article 18 de nos statuts, M. Hayatou est d’office élu, s’enthousiasme Almamy Kabele Camara, deuxième vice-président de la CAF. Il suffirait juste à l’Assemblée générale de le manifester par acclamation ».

Issa Hayatou, en place depuis 1988, est le seul candidat à sa propre succession. L’Ivoirien Jacques Anouma, seul adversaire déclaré, n’a finalement pas pu se présenter : sa candidature a été invalidée en dernier recours par le Tribunal arbitral du sport.

La réforme des statuts adoptée par la CAF en septembre 2012 prévoit en effet qu’il faut désormais être membre du Comité exécutif, ou l’avoir été, pour se présenter à la présidence de la CAF. Ce qui n’est pas le cas de Jacques Anouma.

Cette mesure fait grincer des dents depuis six mois. Mais Almamy Kabele Camara ne comprend pas les reproches sur le manque de démocratie au sein de la CAF : « S’il n’y a pas d’autre candidat, on ne va quand même pas obliger les gens. Une candidature est volontaire. »

Vive concurrence à l’Ouest

Il n’y aura pas beaucoup de suspense non plus lors des autres scrutins prévus ce 10 mars 2013. L’Egyptien Hani Abou Rida, seul candidat en lice, va conserver son poste de représentant de l’Afrique au sein du Comité exécutif de la Fifa.

Le Comité exécutif de la CAF, l'organe suprême de la Confédération, devrait, de son côté, être modérément renouvelé. Sept sièges sont certes en jeu. Mais l’Algérien Mohamed Raouraoua (zone Nord) et le Soudanais Magdi Sham (zone Centre-Est) n’ont pas d’adversaires.

La concurrence sera, en revanche, plus acharnée dans les autres zones. Le Sud-Africain Danny Jordaan, grand perdant de la dernière assemblée générale élective en 2011, brigue un des deux mandats de la zone Sud. Dans la zone Ouest A, le Malien Amadou Diakité tentera de conserver son maroquin face à trois adversaires, dont le Sénégalais Augustin Senghor. Dans la zone Ouest B, le Nigérian Amos Adamu, suspendu trois ans par la Fifa en 2010 pour corruption, va céder son siège vacant.

Eliminatoires de la CAN 2015 : pas de tirage au sort ce 10 mars…

La Confédération africaine de football a tenu à démentir fermement l’information selon laquelle le tirage au sort des éliminatoires pour la CAN 2015 va avoir lieu ce 9 ou 10 mars 2013 à Marrakech. La CAF n’a par ailleurs pas encore procédé à la répartition des équipes en plusieurs chapeaux pour le tirage au sort.

RFI, De notre envoyé spécial David Kalfa à Marrakech

Les commentaires sont fermés.