1528DEDI
topblog Ivoire blogs

23 février 2013

OM-PSG: Beckham «va apporter» au PSG

Même si, à 37 ans, David Beckham n'est plus le joueur qu'il était à Manchester ou au Real, ceux qui l'ont côtoyé ces dernières années se disent convaincus qu'il est «une très belle recrue» pour le PSG.

David Beckham devrait faire ses grands débuts sous le maillot du Paris-SG face à Marseille, dimanche.

David Beckham devrait faire ses grands débuts sous le maillot du Paris-SG face à Marseille, dimanche. (L'Equipe)

 

 

 

Vu des Etats-Unis

Pour avoir une idée plus précise du réel niveau sportif de David Beckham aujourd'hui, la meilleure solution était d'interroger l'un de ses adversaires ces dernières saisons en Major League Soccer. Expatrié aux Etats-Unis depuis 2011, Aurélien Collin l'a affronté à trois reprises. Le défenseur français de Kansas City a même été son coéquipier lors du All-Star Game en juillet dernier. «La première fois que je l’ai vu, il nous avait marqué un coup franc extraordinaire, se souvient-il. On menait 1-0 mais grâce à son charisme, son leadership et à une autre passe décisive sur corner, il avait complètement remis son équipe en selle. Malgré son âge avancé, il a toujours une qualité de passe exceptionnelle. C'est sa vraie force, estime Collin, admiratif. Il met le ballon exactement où il veut. À droite comme à gauche, il se tournait et adressait de longues transversales à (Landon) Donovan, ça fonctionnait très bien. S'il a une petite baisse physique à un moment donné, il va la combler par son placement et son jeu rapide. C'est aussi un joueur qui parle beaucoup sur le terrain, qui réclame tout le temps le ballon et qui se bat. Je suis persuadé qu'il va apporter beaucoup de choses positives au PSG. C'est une très belle recrue.» - H.S.

Vu d'Italie

Parce qu’il a toujours eu la sélection dans un coin de sa tête, David Beckham a rarement profité de la trêve en MLS pour partir en vacances. En janvier 2009, puis en janvier 2010, le Spice Boy a été prêté à deux reprises à l’AC Milan pour une durée quatre mois. Bilan : 33 matches sous le maillot rossonero pour deux buts. A l’époque, l’ancien Mancunien avait déjà dépassé la trentaine, mais la question de son état de forme se posait moins. «C’est difficile de le juger en quelques jours, mais on peut facilement voir qu’il est en train bonne forme, avait notamment souligné Clarence Seedorf. C’est un très bon joueur, avec beaucoup de qualités. Il peut être génial, n’importe quel entraîneur le voudrait». Arrivé à Milan quelques semaines après le départ de Beckham, Mario Yepes en parle comme s’il l’avait connu. Et pour cause : «Il a laissé une grande impression à Milan, nous a confié le Colombien. Pas seulement pour tous les joueurs qui ont évolué avec lui, mais pour tous les gens du club. Ils en parlent encore». - E. T.

Vu d'Angleterre

 
Avant de rejoindre le Paris-SG lors du dernier jour du mercato, David Beckham s’était entraîné quelques jours à Arsenal pour retrouver la forme. «Il revenait de vacances, il n’avait pas fait grand-chose depuis deux mois, c’était difficile de le juger, nous a confié Francis Coquelin. Mais ce qui m’avait marqué, c’est son professionnalisme». A Clairefontaine, avant France-Allemagne, Bacary Sagna avait affirmé que l’ancien international anglais était «le premier arrivé et le dernier parti» aux entraînements. «Je comprends mieux comment il est parvenu à accomplir une telle carrière, reprend Coquelin. Lors des séances, il était toujours à 100%. Malgré son âge, il a toujours d’envie». Et un pied droit toujours aussi redoutable. Coquelin confirme : «Ça, c’est sûr, il ne l’a pas laissé aux Etats-Unis». - E. T.

Les commentaires sont fermés.