1528DEDI
topblog Ivoire blogs

12 février 2013

LES COULISSES DU SPORT

Stephen Keshi continuera bien avec les Super Eagles

 

Le sélectionneur du Nigeria Stephen Keshi est revenu sur sa décision de quitter l'équipe nationale après avoir mené le pays à une troisième victoire en Coupe d'Afrique des Nations, dimanche 10 février à Johannesburg. Dans une déclaration signée par l'entraîneur et rendue publique mardi par la Fédération nigériane de football, Keshi explique qu'il continuera à entraîner les Super Eagles après une intervention du ministre des sports. Lundi 11 février, Stephen Keshi avait annoncé, sur une radio sud africaine, avoir présenté sa démission, confirmant ainsi qu'il existait certaines tensions au sein de la sélection des Super Eagles. Keshi, 51 ans, est devenu en novembre 2011 entraîneur du Nigeria avec un contrat de quatre ans.

Saison terminée pour Ryan Mendes?


A peine rentré de la CAN 2013, l'attaquant cap-verdien Ryan Mendes a dû passer par la case... hôpital. Souffrant de la cheville droite, le joueur du LOSC est allé consulter lundi un spécialiste à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Le verdict est sévère : le joueur a un tendon abîmé et il faudrait l'opérer pour éviter une aggravation de la blessure... même si en principe Ryan Mendes pourrait jouer avec des infiltrations pour masquer la douleur. La décision finale sera prise en concertation avec les médecins lillois. Mais tout semble indiquer que, pour lui, la saison est sans doute terminée.

Le CIO s'apprête à faire du ménage dans les disciplines olympiques


Le Comité international olympique (CIO) va décider mardi 12 février quel sport parmi les 26 qui composaient le programme olympique aux Jeux de Londres devra se battre pour figurer encore aux Jeux d'été de 2020. Si l'athlétisme, la natation ou encore la gymnastique font figure d'intouchables, la présence d'autres dans ce club n'a pas toujours la même évidence. Tous les sports sont ainsi revus en fonction d'une quarantaine de critères, comme leur popularité, leur universalité mais aussi leur bonne gouvernance. C'est sur la base de cette grille d'analyse que la commission exécutive du CIO, qui se réunit mardi et mercredi à Lausanne, doit déterminer quels sont les 25 qui constituent le noyau dur du programme olympique pour les Jeux de 2020. L'un se retrouvera donc sur la sellette. Pour espérer demeurer dans le club, la fédération internationale concernée devra déposer à nouveau sa candidature et, lors de la prochaine réunion de la commission exécutive du CIO en mai à Saint-Pétersbourg, se retrouvera en concurrence avec sept autres qui frappent à la porte des Jeux: le squash, l'escalade, le karaté, le wushu, le baseball/softball, le wakeboard et les sports de roller.

Une Sélection de Roger DEDI

 

 

Les commentaires sont fermés.