1528DEDI
topblog Ivoire blogs

06 février 2013

AN 2013 - Après leur élimination en 1/4 de finale Les Eléphants victimes de la rumeur

 

 

 

Didier Drogba et Yaya Touré, comme toute l'équipe ivoirienne, restes soudés pour les batailles futures. (photo : AP)
 

Les joueurs de la sélection ivoirienne n’auront pas encore digéré leur défaite face au Nigeria en quarts d finale que la rumeur leur a servi une prétendue bagarre entre Didier Drogba et Yaya Touré, dans les vestiaires du Royal Bafokeng Stadium.

Alimentée par les réseaux sociaux et reprise par articles de presse, la rumeur qui enfle depuis la déconvenue des Eléphants face aux Green Eagles affirme que le capitaine Didier Drogba en serait venu aux mains avec Yaya Touré dans les vestiaires.

Il n’en est rien et les obligations du camp ivoirien en dehors de champ de jeu ne s’y prêtaient guère. En effet, comme le prévoit la réglementation de la compétition, Yaya Touré et Zokora Didier ayant été tirés au sort pour le contrôle anti-dopage, ont été immédiatement pris en charge par la Commission médicale de la CAF.

En pareil circonstance, les joueurs concernés sont flanqués de deux membres du personnel médical, présents dans les vestiaires lorsque les joueurs choisissent d’y passer pour se changer.

Avant leur départ des vestiaires pour se soumettre au contrôle, dimanche, Touré Yaya et Zokora Didier, comme tous les joueurs, ont été remontés par leur capitaine Didier Drogba : « séchons nos larmes ! Soyons forts et restons dignes dans la défaite. Ne donnons pas raison à nos détracteurs parce que nous sommes soudés pour défendre les couleurs de notre pays », a-t-il conseillé.

Après les interviews accordées aux chaînes de télévision, la conférence de presse d’après match et le passage obligé à la zone mixte, le cortège de la délégation ivoirienne s’est ébranlée en direction du Royal Mareng Hotel. Touré Yaya et Zokora Didier restés au stade pour les besoins du contrôle, ont rejoint l’équipe 40 minutes plus tard.

E.K

Les commentaires sont fermés.