1528DEDI
topblog Ivoire blogs

30 janvier 2013

CAN 2013/Éléphants: L'Algérie en attendant les quarts

 
Yebouah Daniel, Ndri Koffi Romaric et Sabri Lamouchi en conférence de presse. (photo : Eric Kacou)

Cette opposition version 2013 entre Fennecs et Eléphants intervient seulement trois ans après le quart de finale de la CAN « Angola 2010 » où les Ivoiriens avaient été défaits par les Algériens (3-2).

Le pas a été vite franchi par certains observateurs qui annoncent une revanche ourdie par les Eléphants de Côte d’Ivoire dont le Sélectionneur de l’époque, Vahid Halilhodzic, dirige actuellement le banc algérien.

Mais en conférence de presse, Ndri Koffi Romaric a indiqué mardi que « le contexte est différent parce que l’Algérie est éliminée ». Tout en nuance, le milieu de terrain des Eléphants a ajouté que l’opposition du 30 janvier 2013 entre les deux Nations « reste un match que les Eléphants veulent gagner sans esprit de revanche ».

Rappelant l’objectif de la sélection ivoirienne qui est de remporter la CAN, son coéquipier et gardien de but Yebouah Daniel que cela passe par six matchs que les Ivoiriens devront aborder « comme des finales » et que celui contre l’Algérie en fait partie.

Adoubant les propos de ses joueurs, le Sélectionneur Sabri Lamouchi est resté constant dans son discours depuis le début de la compétition : « on prépare ce match contre l’Algérie. C’est avec application et détermination que nous allons aborder ce match pour préparer les quarts de finale », a-t-il affirmé.

Mais contrairement à ses habitudes, Sabri Lamouchi a levé un coin de voile sur le onze de départ contre l’Algérien. Il a annoncé qu’il y aura « des changements » et que le gardien de but en second, Yebouah Daniel, va commencer la rencontre face à l’Algérie. 

Refusant de donner dans l’euphorie après deux victoires en autant de sorties pour l’équipe ivoirienne, Sabri Lamouchi à précisé que les Eléphants seront gagné par l’euphorie, « seulement s’ils ramènent la Coupe à Abidjan ».

Le patron du banc des Eléphants est également revenu sur le choix des hommes face à la Tunisie où son équipe a débuté la rencontre avec Didier Drogba et Kolo Touré sur le banc. « J’opère mes choix par rapport à l’intérêt général. La composition de l’équipe se fait par rapport à ce que je vois à l’entraînement. Et j’ai la chance d’avoir 23 joueurs qui ont compris que c’est collectivement que nous allons gagner quelque chose », a-t-il indiqué.

Avec 23 joueurs « potentiellement titulaires » Sabri Lamouchi garde tout de même un œil sur son potentiel adversaire des quarts de finale qui se trouve être le Nigeria, deuxième du Groupe C derrière le Burkina Faso.

E.K

Les commentaires sont fermés.