1528DEDI
topblog Ivoire blogs

25 janvier 2013

CAN 201/Moussa Maazou: «Dans les annales du football nigérien»

 

Moussa Maazou jubilait à la fin de Niger-RDC : le Mena a pris son tout premier point en phase finale d'une Coupe d’Afrique des nations, ce 24 janvier. Côté RD Congo, en revanche, c’était le dépit avec un Claude Le Roy assumant la responsabilité de ce match nul 0-0.

Gernot Rohr, sélectionneur du Niger :
« Le Niger a remporté son premier point dans l’histoire de la CAN. Tout le monde nous assurait qu’on ne prendrait jamais aucun point. Et pourtant, on l’a fait. On aurait même pu faire mieux. On a eu des occasions pour gagner ce match. Ce n’est pas venu. Mais c’est un début qui rend les Nigériens heureux. Remporter un premier point à la CAN, ce n’est pas rien. On s’inscrit ainsi dans l’histoire du football nigérien, en toute humilité. Les joueurs ont fait un match comme à leur habitude, avec beaucoup de cœur. J’ai constaté qu’ils ont conquis le public puisque les spectateurs se sont mis à les encourager. Je suis fier d’entraîner cette équipe qui est limitée techniquement mais qui a un mental exceptionnel. »

Moussa Maazou, attaquant du Niger :
« On a pris un très bon point qui va rentrer dans les annales du football au Niger. Maintenant, on va essayer de faire un très très beau match face au Ghana. Le fait d’être à la CAN, c’est déjà bien. […] On nous dit que c’est le "feu" à Niamey, que les gens sont contents, que c’est la fête. Au Niger, on n’a rien. Tout ce qu’on a, c’est la solidarité et la paix. Les gens sont solidaires entre eux et nous soutiennent. Ils sont très contents de ce qu’on a fait, même si je pense qu’on pouvait faire mieux encore. »

Claude Le Roy, sélectionneur de la RD Congo :
« 
Il y avait un petit manque de concentration, d’implication. Mes joueurs semblaient moins concernés par les noms des joueurs nigériens. J’ai eu beau leur dire que lorsqu’on ne respecte pas le football, il vous met des gifles terribles... C’est ce qui est arrivé ce soir. […] Il va falloir que certains réagissent un peu. Après, ce n’est peut-être pas la faute des joueurs. C’est peut-être moi qui n’ais pas été très judicieux dans mes remplacements. Quand il y a un bon résultat, ça appartient aux joueurs. Quand il y a un mauvais résultat, c’est à l’entraîneur d’assumer. Donc j’assume ce mauvais résultat. »

Larrys Mabiala, défenseur de la RD Congo :
« C’est une grosse contre-performance. Après le match face au Ghana, on s’attendait à ce genre de rencontre face au Niger. Comme on avait réussi une assez grosse performance, on se savait attendus. On a tout simplement déjoué. […] Je ne pense pas qu’il y ait eu un relâchement de notre part. Je pense qu’on ne s’est pas mis dans les meilleures dispositions pour pouvoir gagner ce match. Après, le Niger a su prendre très vite notre mesure. On les a aidés en les mettant en confiance. Ça a été beaucoup plus difficile que ce à quoi on s’attendait. »

Tous propos recueillis par Olivier Pron et DK

Les commentaires sont fermés.