1528DEDI
topblog Ivoire blogs

28 septembre 2012

Football/ CAN 3013: Samuel Eto'o accepte de rejouer avec le Cameroun

 

Samuel Eto’o est revenu sur sa décision de ne plus jouer avec l’équipe nationale de football du Cameroun jusqu’à nouvel ordre, ce 27 septembre 2012. Dans un communiqué, l’attaquant camerounais annonce qu’il est à nouveau à la disposition des « Lions indomptables ». Le footballeur devrait effectuer son retour lors du match face au Cap-Vert, le 14 octobre prochain à Yaoundé, au dernier tour des éliminatoires pour la CAN 2013.

« Sur la demande de la plus haute autorité de la République, j’ai accepté de reconsidérer ma position et de me remettre à la disposition des Lions indomptables. » Il aura fallu l’intervention du Premier ministre camerounais Philémon Yang et sans doute celle du Président Paul Biya pour que Samuel Eto’o réintègre l’équipe nationale camerounaise de football.

Le capitaine des « Lions indomptables » a en effet accepté de retourner dans la « tanière » après avoir été reçu en audience par Philémon Yang, aux côtés du nouveau sélectionneur Jean-Paul Akono, du « team manager des Lions » Rigobert Song et d’Adoum Garoua, le ministre des Sports.

Dans un communiqué publié ce 27 septembre sur son site officiel, Samuel Eto’o assure être « animé par un seul désir, celui de servir [son] pays avec la même foi, la même ardeur et la même détermination que ces quinze dernières années ».

Une victoire personnelle

L’attaquant avait décliné une convocation pour un match au Cap-Vert, perdu 2-0 par ses partenaires le 8 septembre dernier. Un match crucial comptant pour les éliminatoires de la CAN 2013. Samuel Eto’o affirmait ainsi protester contre la mauvaise gestion du football camerounais par certains dirigeants. L’ancien joueur du FC Barcelone n’avait pas digéré en outre que Denis Lavagne, le précédent sélectionneur, ait songé à lui retirer le brassard de capitaine. Mais, depuis, les « Lions » ont chuté à Praia et Denis Lavagne a été limogé.

Samuel Eto’o a au passage remporté en partie son bras de fer avec la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Une Fécafoot qui l’avait initialement suspendu quinze matches, en décembre 2011, pour avoir organisé le boycott d’une rencontre suite à une affaire de primes versées tardivement.

Au final, Samuel Eto’o aura purgé huit matches de suspension. Après un an d’absence, il va retrouver une sélection en grande difficulté : pour se qualifier en phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2013 (19 janvier-10 février en Afrique du Sud), les Camerounais devront battre les Cap-Verdiens par trois buts d’écart, le 14 octobre à Yaoundé, en match retour. L’équipe nationale du Cameroun n’a plus manqué deux phases finales consécutives de CAN depuis la fin des années 1970.

Par David Kalfa(RFI)

 

 

Les commentaires sont fermés.